Forum Opéra

La Cenerentola

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
3 août 2018
Cendrillon pour l’éternité

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Dramma giocoso en deux actes

de Gioachino Rossini

Livret de Jacopo Ferretti inspiré par le conte de Charles Perrault

Création le 25 janvier 1817 au Teatro Valle de Rome

Détails

Don Ramiro

Francisco Araiza

Dandini

Domenicho Trimarchi

Don Magnifico

Enzo Dara

Clorinda

Emilia Ravaglia

Tisbe

Marilyn Schmiege

Angelina (Cenerentola)

Lucia Valentini-Terrani

Alidoro

Alessandro Corbelli

Chor des Westdeutschen Rundfunks

Cappella Coloniensis

Direction musicale

Gabriele Ferro

2 CD Sony Classical Opera 19075811282

Enregistré à Cologne, le 1er août 1980

147′ 46″

Le rôle d’Angelina est celui des débuts de Lucia Valentini-Terrani, qui interprète La Cenerentola pour la première fois à Brescia en 1969. Enregistrée ici en 1980, le mezzo italien est dans la plénitude de moyens formidables, conjugués à une exceptionnelle sensibilité. Fluidité des vocalises, justesse des couleurs, intelligence de variations laissent pantois. En ces débuts de ce qu’on appelera la Rossini renaissance, cette impeccable maîtrise technique ne trouve d’équivalent que chez Marilyn Horne, voire Frederica von Stade. Au delà de la virtuosité, Valentini-Terrani offre dans ce rôle particulier, un supplément d’âme unique, un petit je-ne-sais-quoi de nostalgique et hors du temps. Chaleur du timbre, intelligence du texte aux inflexions dramatiques parfaitement ciselées, contribuent à construire ainsi un personnage poétique, profondément bon, profondément attachant (comme l’était d’ailleurs cette immense artiste dans la vraie vie), justifiant le titre complet de l’ouvrage : La Cenerentola, ossia la bontà in trionfo. Même s’il se limite à la seule dimension comique (mais le personnage est ainsi), le Don Magnifico d’Enzo Dara est également un sommet tant musicalement que dramatiquement (ou plutôt drolatiquement), avec une maîtrise incomparable du canto sillábico le plus rapide qui soit, et un art de la déclamation qui rend passionnant le moindre de ses récitatifs. Domenicho Trimarchi est de la même école : on est donc un peu étonné de l’entendre en Dandini, rôle où l’on a l’habitude d’entendre des voix moins rondes, des chanteurs moins matures, mais les exigences vocales sont parfaitement remplies. Même observation au sujet de l’Alidoro d’Alessandro Corbelli, certes excellent, mais trop peu différencié lui aussi d’Enzo Dara qui, dans le genre bouffe, écrase un peu tous ses collègues. Francisco Araiza est un Ramiro au timbre brillant et percutant, à la vocalisation fluide et rapide. Certains ténors ultérieurs seront sans doute plus imaginatifs en termes de variations, mais n’oublions pas que le chanteur mexicain est ici un précurseur déjà exceptionnel. La  direction de Gabriele Ferro est plus élégante que vive, mais suffisamment alerte. Les ensembles sont remarquablement en place et les chanteurs parfaitement accompagnés. L’ouvrage est donné ici avec un quart d’heure de coupures, dont, bien entendu, les scènes de « balai »…

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
0190758112824

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Dramma giocoso en deux actes

de Gioachino Rossini

Livret de Jacopo Ferretti inspiré par le conte de Charles Perrault

Création le 25 janvier 1817 au Teatro Valle de Rome

Détails

Don Ramiro

Francisco Araiza

Dandini

Domenicho Trimarchi

Don Magnifico

Enzo Dara

Clorinda

Emilia Ravaglia

Tisbe

Marilyn Schmiege

Angelina (Cenerentola)

Lucia Valentini-Terrani

Alidoro

Alessandro Corbelli

Chor des Westdeutschen Rundfunks

Cappella Coloniensis

Direction musicale

Gabriele Ferro

2 CD Sony Classical Opera 19075811282

Enregistré à Cologne, le 1er août 1980

147′ 46″

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Marcel PROUST
Livre