Forum Opéra

Montserrat Caballé Diva eterna

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
23 octobre 2019
La Superba méritait mieux

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

Vincenzo Bellini

Casta Diva (Norma)

Georges Bizet

Habanera (Carmen)

Jose Maria Cano

Hijo de la Luna

Gustave Charpentier

Depuis le jour (Louise)

Francesco Cilea

Io son l’umile ancella (Adriana Lecouvreur)

Gaetano Donizetti

Piangete voi ?…Al dolce guidami castel natio (Anna Bolena)

Tranquillo ei posa… Com’e bello quale in canto (Lucrezia Borgia)

Ah! Se un giorno da queste ritorte (Maria Stuarda)

E sara in questi orribili momenti… Vivi ingrato a lei d’accanto (Roberto Devereux)

Jose Feliciano

El dia que naci yo

Andrew Lloyd Weber

Wishing you were somehow here again (The Phantom of the Opera)

Pablo Luna

Zarzuela (El nino judio)

Jules Massenet

De cet affreux combat… Pleurez, pleurez mes yeux (Le Cid)

Giacomo Puccini

O mio babbino caro (Gianni Schicchi)

Manuel Quiroga

Ojos verdes

Joachin Rodrigo

En Aranjuez, con tu amor

Gioacchino Rossini

Giusto ciel ! In tal periglio (L’assedio di Corinto)

Camille Saint-Saens

Mon coeur s’ouvre à ta voix (Samson et Dalila)

Joan Manuel Serrat

Paraules d’amor

Giuseppe Verdi

D’amor sull’ali rosee (Il trovatore)

Merce, dilette amiche (I vespri siciliani)

E strano !… Sempre libera (La Traviata)

Gualtier Malde… Caro nome (Rigoletto)

Artistes

Montserrat Caballé

Nicola Rescigno

José Collado

Ricardo Miralles

Gianfranco Masini

Carlo Felice Cillario

Georges Prêtre

Eugenio Marco

Martin Yates

Orchestres

Ambrosian Opera Chorus
English Chamber Orchestra
Orquesta Sinfonica de Barcelona
Philharmonia Orchestra
RCA Italiana Opera Orchestra

Label

Sony 2CD 19075976582

2 h 16′

Un an quasiment jour pour jour après sa disparition, Sony nous gratifie d’un double CD consacré à Montserrat Caballé. Très belle initiative que les aficionados attendaient. Titre bien pensé et un brin racoleur, jolie pochette kitsch seyante et plutôt bienvenue, tout nous redit dans l’iconographie et l’intitulé du collector combien Caballé était d’un autre monde, d’un autre temps, de celui où être diva c’était être déesse, inaccessible, intouchable, que l’on adule, que l’on vénère sans condition, que l’on conserve dans son trésor personnel et que l’on veut croire immortelle.  Nous avions cru Caballé immortelle jusqu’à ce fatal mois d’octobre 2018 ; nous avions alors voulu retenir le meilleur de sa carrière, le plus beau, l’indicible de ses apparitions et de ses gravures. De ses apparitions sur scène surtout avec cette posture impensable aujourd’hui, immobile, statuaire, à ne s’occuper que de son chant qui seul lui importait, son velours si envoûtant, ses piani aériens à se damner, ce souffle incommensurable, avec ses seuls bras comme esquisse d’un semblant de jeu scénique. Et rien par ailleurs, rien pour les autres, une diva disions-nous. Et nous avions oublié, ou nous n’avions pas voulu voir et entendre tout le reste, les prises de rôles douteuses, l’incapacité à prononcer d’autres langues (le français surtout) que l’italien et l’espagnol bien sûr, les notes omises, les engagements tardifs et inutiles.

Alors fallait-il, dans l’exercice de l’hommage à une « diva éternelle », puisque c’est bien cela qu’on nous annonce, que Sony nous propose aussi inconsidérément une image sonore qui ne corresponde pas à celle que la postérité devra retenir ? Est-ce pour faire œuvre d’objectivité artistique que cette compilation a vu le jour, ou ne s’agit-il que d’une sélection aléatoire, sortie – et selon quel critère ?– d’un catalogue d’une richesse pourtant insondable et dont on aurait extrait, ici et là et sans les ordonner de façon intelligible, quelques pépites égarées au milieu de pièces enregistrées sur le tard et qui n’ajoutent rien à sa renommée ou d’autres encore qu’il était inutile de dépoussiérer ?

Alors nous ne verrons que le meilleur c’est-à-dire les grands rôles qui ont fait sa gloire : la réentendre dans Violetta, Norma, Adriana, dans la trilogie Tudor (Anna et Elisabetta plutôt que Maria), mais aussi dans Lucrezia, dans Lauretta (Gianni Schicchi) et peut-être surtout dans la Leonora du Trovatore , qui est un délice de fin gourmet. Car tout y est, la musicalité, le legato, la puissance, les notes aériennes d’une légèreté évanescente et cette tenue de la note ; tout y est de ce qui a fait de la Caballé la Superba.

Et puis il y a le reste sur lequel nul ne sera besoin de s’appesantir. Quelques canzone charmantes (« Hijo de la Luna ») perdues au milieu d’autres bien moins nécessaires. Et quelques souffrances aussi quand le français est écorché vif (Dalila, Carmen, Chimène, Louise) et l’anglais logé à peu près à la même enseigne (Christine dans The Phantom of the Opera).

Et enfin il y a tout ce qu’on ne retrouve pas et qu’on aurait tant aimé réentendre, toutes ces pierres, précieuses entre toutes, qui ont façonné le piédestal sur lequel la statue demeurera à jamais. Son cœur de métier d’abord : on aurait voulu retrouver sa Liu évanescente (Mehta 1974), son Elvira des Puritani (Muti 1980) malgré toutes les notes manquantes, sa Tosca impérieuse (Davis 1976). On aurait aussi aimé retrouver quelques raretés : Elisabetta de Elisabetta Regina d’Inghilterra (Masini 1976) et son duo magique avec Carreras, sa première Margherita de Mefistofele (Rudel 1974): et d’autres rôles moins attendus mais où elle fit merveille : une Salomé (Leinsdorf 1969), avec une scène finale insurpassable de folie, ou une Fiordiligi (Davis 1974) doucereuse à souhait, pour ne citer que quelques-uns de ses grands rôles marquants et manquant ici à l’appel.

Un rendez-vous amoureux au goût doux-amer donc. Mais l’amour est patient et nous osons espérer qu’il y aura mieux un jour.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
©Sony classical

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Vincenzo Bellini

Casta Diva (Norma)

Georges Bizet

Habanera (Carmen)

Jose Maria Cano

Hijo de la Luna

Gustave Charpentier

Depuis le jour (Louise)

Francesco Cilea

Io son l’umile ancella (Adriana Lecouvreur)

Gaetano Donizetti

Piangete voi ?…Al dolce guidami castel natio (Anna Bolena)

Tranquillo ei posa… Com’e bello quale in canto (Lucrezia Borgia)

Ah! Se un giorno da queste ritorte (Maria Stuarda)

E sara in questi orribili momenti… Vivi ingrato a lei d’accanto (Roberto Devereux)

Jose Feliciano

El dia que naci yo

Andrew Lloyd Weber

Wishing you were somehow here again (The Phantom of the Opera)

Pablo Luna

Zarzuela (El nino judio)

Jules Massenet

De cet affreux combat… Pleurez, pleurez mes yeux (Le Cid)

Giacomo Puccini

O mio babbino caro (Gianni Schicchi)

Manuel Quiroga

Ojos verdes

Joachin Rodrigo

En Aranjuez, con tu amor

Gioacchino Rossini

Giusto ciel ! In tal periglio (L’assedio di Corinto)

Camille Saint-Saens

Mon coeur s’ouvre à ta voix (Samson et Dalila)

Joan Manuel Serrat

Paraules d’amor

Giuseppe Verdi

D’amor sull’ali rosee (Il trovatore)

Merce, dilette amiche (I vespri siciliani)

E strano !… Sempre libera (La Traviata)

Gualtier Malde… Caro nome (Rigoletto)

Artistes

Montserrat Caballé

Nicola Rescigno

José Collado

Ricardo Miralles

Gianfranco Masini

Carlo Felice Cillario

Georges Prêtre

Eugenio Marco

Martin Yates

Orchestres

Ambrosian Opera Chorus
English Chamber Orchestra
Orquesta Sinfonica de Barcelona
Philharmonia Orchestra
RCA Italiana Opera Orchestra

Label

Sony 2CD 19075976582

2 h 16′

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

L’arbre généalogique de Wagner
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Albina SHAGIMURATOVA, Sergei ROMANOVSKY, Carlo RIZZI
CD