Forum Opéra

De la maison des morts

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
31 janvier 2009
Mortel !

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

Détails

Leoš Janáček (1854-1928)
Z mrtvého domu
(De la maison des morts)
Opéra en 3 actes
Livret de Leoš Janáček d’après Dostoïevski
Alexander Petrovitch Goryanchikov : Václav Bednář
Aleia : Helena Tattermuschová
Filka Mozorov : Beno Blachut
Le grand prisonnier : Jaroslav Stříska
Le petit prisonner : Hanuš Thein
Le commandant : Jaroslav Horáček
Le vieux prisonnier : Antonín Votava
Skuratov : Ivo Židek
Tchekunov : Josef Heriban
Le prisonnier saoul : Miroslav Mach
Le cuisinier : Miroslav Šindelář
Le prêtre : Jaromir Bělor
Le jeune prisonnier : Viktor Kočí
Le prisonnier jouant Don Juan : Jiří Joran
Kedril : Antonín Zlesák
Shapkin : Milan Karpíšek
Shishkov : Přemysl Koči
Tcherevin : Rudolf Vonásek
Guard : Jindřich Jindrák
Prague National Theatre Chorus
Prague National Theatre Orchestra
Bohumil Gregor (direction)
Supraphon (SU 3953-2)
104’19- textes en tchèque, anglais, allemand et français
ADD-Stereo

Z mrtvého domu ou De la maison des morts est l’œuvre que l’on retrouva sur le bureau de Leoš Janáček après son décès (le troisième acte). Qu’il n’ait pu donner à l’opéra sa forme définitive (bien que des versions « intermédiaires » ait été établies par des copistes quelques mois avant sa mort), ni compléter son orchestration en fait une œuvre problématique aux yeux des musicologues et des metteurs en scène. La forme même de la pièce, composée de longs monologues, la rend encore plus disparate et complexe en matière de scénographie.

« En chaque créature brille une étincelle divine ». Tels sont les mots griffonnés par le compositeur sur la première page du manuscrit de l’œuvre. Le synopsis et son message, repris de Dostoïevski prônent la compassion et le pardon. La trame de l’opéra est constituée par des récits de prisonniers et Janáček y déploie une science plus qu’impressionnante du monologue, utilisant une infinie palette d’émotions. L’oeuvre est sublime, poignante mais ne se contente pas d’évoquer les réalités les plus tragiques de la vie. Elle tend vers un idéal supérieur. C’est probablement là que réside le message d’espoir de ce chef d’œuvre sur lequel plane constamment l’ombre de la mort.

Lorsque l’on pense aux opéras de Janáček, on pense naturellement à Charles Mackerras, champion toutes catégories d’un musique pourtant bien éloignée de sa culture d’origine. Lorsque l’on pense à Z mrtvého domu on se rappelle de la récente production digne de tous les superlatifs du tandem Chéreau-Boulez (DVD chez DGG). Mais cet enregistrement, capté en 1964 et édité pour la première fois en CD, est également légendaire. Le plateau vocal, qui réunit ce qui se faisait de mieux au Théâtre National de Prague à l’époque, est formidable tant individuellement que collectivement. Bien que l’histoire soit « déclenchée » par l’emprisonnement d’un jeune noble, ce personnage ne peut pas être considéré, sur le plan vocal, comme le personnage principal. En réalité, l’œuvre n’en comporte pas ; d’où l’importance de la collectivité.

L’orchestre n’a ni les couleurs ni la perfection de la Philharmonie Tchèque, mais la direction de Bohumil Gregor est exemplaire en cela qu’elle capte l’essence de la musique, sans qu’aucun accent inutile ne vienne troubler le flux musical tendu. Le secret de la musique tchèque réside dans cette quête de l’essentiel et Gregor, comme la plupart de ses compatriotes, l’a parfaitement compris. Une belle leçon de musicalité et de vie. Frisson garanti.

 

Nicolas Derny  

 

 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
janacek

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Leoš Janáček (1854-1928)
Z mrtvého domu
(De la maison des morts)
Opéra en 3 actes
Livret de Leoš Janáček d’après Dostoïevski
Alexander Petrovitch Goryanchikov : Václav Bednář
Aleia : Helena Tattermuschová
Filka Mozorov : Beno Blachut
Le grand prisonnier : Jaroslav Stříska
Le petit prisonner : Hanuš Thein
Le commandant : Jaroslav Horáček
Le vieux prisonnier : Antonín Votava
Skuratov : Ivo Židek
Tchekunov : Josef Heriban
Le prisonnier saoul : Miroslav Mach
Le cuisinier : Miroslav Šindelář
Le prêtre : Jaromir Bělor
Le jeune prisonnier : Viktor Kočí
Le prisonnier jouant Don Juan : Jiří Joran
Kedril : Antonín Zlesák
Shapkin : Milan Karpíšek
Shishkov : Přemysl Koči
Tcherevin : Rudolf Vonásek
Guard : Jindřich Jindrák
Prague National Theatre Chorus
Prague National Theatre Orchestra
Bohumil Gregor (direction)
Supraphon (SU 3953-2)
104’19- textes en tchèque, anglais, allemand et français
ADD-Stereo

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

« Par Toutatis », tout sur Atys !
LivreSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :