Forum Opéra

Nabucco

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
DVD
10 avril 2015
Domingo le superbe

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Opéra en quatre actes, livret de Temistocle Solera

Créé le 9 mars 1842 à La Scala de Milan

Détails

Mise en scène
Daniele Abbado
Décors
Alison Chitty
Lumières

Alessandro Carletti
Vidéo
Luca Scarzella
Dramaturgie
Simona Bucci

Nabucco

Plácido Domingo
Abigaille

Liudmyla Monatyrska

Ismaele

Andrea Caré
Fenena

Marianna Pizzolato
Zaccaria

Vitalij Kowaljow

Choeurs et Orchestre du Royal Opera

Direction musicale

Nicola Luisotti

Enregistré au Royal Operea House en avril 2013

1 DVD Sony B00R98O7BE – 133 minutes

Depuis quelques années, Placido Domingo s’est offert une seconde carrière de baryton avec des succès divers. Disons-le d’emblée, sa prise de rôle en Nabucco est certainement l’une de ses incarnations les plus achevées. Certes, le timbre de la voix est indubitablement celui d’un ténor alors que le rôle a été écrit par Verdi pour un baryton. Certes, la tension dans l’aigu, qui coïncide pour un baryton au moment les plus intenses dramatiquement, est ici largement évacuée, le chanteur espagnol ayant de la réserve en ce qui concerne le haut de la tessiture. Certes encore, la cabalette n’est pas interprétée avec toute l’agilité nécessaire. Mais une fois acceptées ces limites importantes, il n’en reste pas moins que Domingo campe un Nabucco assez exceptionnel, avec un charisme intact, tour à tour brutal en monarque intransigeant, bouleversant en père déchiré ou dans une scène de folie magistralement interprétée. Une incarnation qui fera date.

Autre atout de cet enregistrement, la phénoménale Abigaïlle de Liudmyla Monastyrska qui allie une interprétation subtile  à une maîtrise vocale insolente, capable d’assumer des sauts de registres inhumains sans compromis avec la musicalité. En salle, le public était noyé sous les décibels, à l’enregistrement, on appréciera peut-être davantage un personnage nuancé qui sait colorer pour donner son sens au texte. En Zaccaria, Vitalij Kowaljow manque du charisme nécessaire, chantant correctement mais sans investissement particulier. Ce n’est pas le reproche qu’on fera à l’excellent Andrea Caré, jeune ténor électrisant, ni à Marianna Pizzolato, presque un luxe en Fenena.

Mais la réussite du spectacle doit aussi beaucoup à la direction fiévreuse de Nicola Luisotti, rythmée sans jamais tomber dans la fanfare et capable des plus beaux abandons dans les moments élégiaques. L’orchestre du Royal Opera House se hisse cette fois à un très haut niveau, ainsi que les chœurs, magnifiques dans le « Va pensiero » pourtant si rebattu.

La faiblesse de ce spectacle vient néanmoins de la mise en scène de Daniele Abbado. Passons sur la modernisation moyennement assumée (Abbado ne va pas jusqu’à représenter la Shoah mais ça y ressemble un peu) : le pire est une direction d’acteurs inexistante qui se contente de positionner les chanteurs sur scène, ceux-ci ne pouvant compter que sur leurs seules ressources dramatiques personnelles. On imagine avec regret quel résultat une telle distribution aurait pu accomplir avec un autre soutien dramatique. Autre faiblesse : des costumes contemporains quasi identiques pour les Juifs et les Babyloniens, ce qui efface le rapport de vassalité entre les deux peuples et qui ne contribue pas à la lisibilité de l’action. Seule réussite indiscutable, le « Va pensiero » où les Juifs semblent aller au supplice.

____

Commander ce DVD !

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
71if9eho7pl_sl1500_

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Opéra en quatre actes, livret de Temistocle Solera

Créé le 9 mars 1842 à La Scala de Milan

Détails

Mise en scène
Daniele Abbado
Décors
Alison Chitty
Lumières

Alessandro Carletti
Vidéo
Luca Scarzella
Dramaturgie
Simona Bucci

Nabucco

Plácido Domingo
Abigaille

Liudmyla Monatyrska

Ismaele

Andrea Caré
Fenena

Marianna Pizzolato
Zaccaria

Vitalij Kowaljow

Choeurs et Orchestre du Royal Opera

Direction musicale

Nicola Luisotti

Enregistré au Royal Operea House en avril 2013

1 DVD Sony B00R98O7BE – 133 minutes

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

La maturité d’un nouveau grand du lied
Konstantin KRIMMEL, Ammiel BUSHAKEVITZ
CD
Le grand architecte
Benjamin BRUNS, Marek JANOWSKI, Christiane KARG
CDSWAG