Forum Opéra

Paris Vagabond

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
6 mai 2021
#réparerparis

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

1. Chanson de la seine (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

2. Le cancre (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

3. Le marchand de marrons (Reynaldo Hahn)

4. Ce doux petit visage (Francis Poulenc, Paul Éluard)

5. Chasse a l’enfant (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

6. Les enfants qui s’aiment (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

7. Jardin (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

8. Paris at night (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

9. Jazz dans la nuit (Albert Roussel, René Dommange)

10. Banalités : Chanson d’orkenise (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

11. Banalités : Hôtel (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

12. Banalités : Fagnes de wallonie (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

13. Banalités : Voyage paris (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

14. Banalités : Sanglots (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

15. Encore sur le pavé… (Reynaldo Hahn)

16. A la belle étoile (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

17. Peut-il se reposer (Francis Poulenc, Paul Éluard)

18. Il la prend dans ses bras (Francis Poulenc, Paul Éluard)

19. Plume d’eau claire (Francis Poulenc, Paul Éluard)

20. Rôdeuse au front de verre (Francis Poulenc, Paul Éluard)

21. Amoureuses (Francis Poulenc, Paul Éluard)

22. La grasse matinée (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

23. Le ciel est par-dessus le toit (Paul Verlaine, Déodat De Séverac)

24. Les oiseaux du souci (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

25. Compagnons des mauvais jours (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

Fabrice Hyon, ténor

Juliette Sabbah, piano

Enregistré au studio acoustique à Passavant par Philippe Muller du 15 au 19 septembre 2020

1 CD Passavant Music (www.passavantmusic.com)

De la mélodie à la chanson, la frontière est ténue. Le succès des Feuilles mortes conduit à classer les partitions de Joseph Kosma dans la deuxième catégorie. Trop hâtivement. Gérard Condé dans le Guide de la Mélodie et du Lied (Fayard) les dit « sans équivalent dans la musique de divertissement de leur temps » et les situe « parallèlement aux mélodies de Poulenc, dans le prolongement de Gounod (goût de l’épure et de la belle harmonie) ou de Massenet (sensualité avouée), comme Fauré ou Ravel », rappelant dans le même article leurs exigences en termes de diction.

Jeune ténor au parcours éclectique, de Mozart à Jolas, Fabien Hyon, accompagné par Juliette Sabbah au piano, s’attache dans un nouvel enregistrement à tisser ce réseau de correspondance, à l’élargir même à d’autres compositeurs : Albert Roussel, Déodat de Séverac et Reynaldo Hahn. Leur dénominateur commun ? Paris qui donne son titre à un album dont le programme veut raconter le vagabondage d’un gamin dans les rues de la ville, alors lumière.

On est effectivement loin de #saccageparis dans ce décor de carte postale, posé en doux équilibre sur des poèmes d’Apollinaire et Prévert – entre autres – mis en musique par des musiciens parisiens de naissance ou d’adoption (à l’exception de Déodat de Séverac). Le timbre de Fabien Hyon possède la fraîcheur que demande ce répertoire pour ne pas paraître daté. Rien d’outré, de forcé ou de faussement canaille dans la manière de chanter. Le naturel avec lequel le chanteur effeuille chacune des pages participe à l’impression de jeunesse. De ses dix doigts, Juliette Sabbah ajoute des touches de couleurs à une proposition vocale dont la pâleur serait sinon la faiblesse.

La voix de baryton déploie évidemment un nuancier plus large et Pierre Bernac, le partenaire de Poulenc à la scène, se pose en référence incontestable. Mais il y a dans le dialogue entre les deux jeunes artistes une spontanéité, une facilité aussi à vagabonder ainsi, de Montparnasse à Montmartre, à saute-ruisseau, d’une humeur l’autre, qui invite à les suivre dans ce Paris at night, « que j’aime et qui n’est plus » – force est de l’admettre aujourd’hui à la vue des photos sur les réseaux sociaux qui dénoncent la métamorphose de la ville.

A noter pour conclure sur une note plus positive, la technique « Home Concert » propre au label Passavant Music et mise en œuvre ici, qui veut restituer une image sonore « si fidèle que l’auditeur pourrait se croire au concert ».

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
couverture-paris-vagabond-768x764-1

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

1. Chanson de la seine (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

2. Le cancre (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

3. Le marchand de marrons (Reynaldo Hahn)

4. Ce doux petit visage (Francis Poulenc, Paul Éluard)

5. Chasse a l’enfant (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

6. Les enfants qui s’aiment (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

7. Jardin (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

8. Paris at night (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

9. Jazz dans la nuit (Albert Roussel, René Dommange)

10. Banalités : Chanson d’orkenise (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

11. Banalités : Hôtel (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

12. Banalités : Fagnes de wallonie (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

13. Banalités : Voyage paris (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

14. Banalités : Sanglots (Francis Poulenc, Guillaume Appolinaire)

15. Encore sur le pavé… (Reynaldo Hahn)

16. A la belle étoile (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

17. Peut-il se reposer (Francis Poulenc, Paul Éluard)

18. Il la prend dans ses bras (Francis Poulenc, Paul Éluard)

19. Plume d’eau claire (Francis Poulenc, Paul Éluard)

20. Rôdeuse au front de verre (Francis Poulenc, Paul Éluard)

21. Amoureuses (Francis Poulenc, Paul Éluard)

22. La grasse matinée (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

23. Le ciel est par-dessus le toit (Paul Verlaine, Déodat De Séverac)

24. Les oiseaux du souci (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

25. Compagnons des mauvais jours (Joseph Kosma, Jacques Prévert)

Fabrice Hyon, ténor

Juliette Sabbah, piano

Enregistré au studio acoustique à Passavant par Philippe Muller du 15 au 19 septembre 2020

1 CD Passavant Music (www.passavantmusic.com)

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Abouti et nécessaire
Livre
Merci de l’avoir réveillé !
Tassis CHRISTOYANNIS, Véronique GENS, György VASHEGYI
CDSWAG