Forum Opéra

The Ernst Haefliger Edition

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
CD
11 juillet 2019
Hommage abrégé

Note ForumOpera.com

2

Infos sur l’œuvre

Détails

CD1 – Franz Schubert

Die Schöne Müllerin

CD2

Franz Schubert : Winterreise

CD3

Franz Schubert : Schwanengesang

CD4

Robert Schumann : Dichterliebe

Ludwig van Beethoven : An die ferne Geliebte, « Zärtliche Liebe », « Adelaide »

CD5

Lieder de Schumann, Schoeck, Kodaly, Wolf

CD6

Lieder de Schubert et Brahms

CD7

Leos Janacek : Diary of One Who Vanished

Georg Friedrich Haendel : airs de Serse, Giulio Cesare, Samson et du Messie

CD8

Jean-Sébastien Bach : airs de cantates sacrées

CD9

Guillaume de Machaut : Ballades, rondeaux, virelai

Georg Philipp Telemann : Der getreue Music-Meister (extraits)

Jean-Sébastien Bach : « Ich armer Mensch, ich Sündenknecht »

Melchior Hoffmann : « Meine Seele rühmt und preist »

CD10

Wolfgang Amadeus Mozart : airs de La Flûte enchantée, L’Enlèvement au Sérail, Cosi fan tutte et Don Giovanni

CD 11

Airs d’opéras de Rossini, Verdi, Nicolai, Beethoven, Wagner, Massenet, Adam

CD 12

Anton Bruckner : Te Deum

Gustav Mahler : Das Lied von der Erde

Zoltan Kodaly : Psalmus hungaricus

Ernst Haefliger, ténor

Coffret de 12 CD Deutsche Grammophon 00289 483 7122

C’est à l’occasion du centenaire de la naissance d’Ernst Haefliger que Deutsche Grammophon réédite ce coffret de 12 CD consacré au ténor suisse : une invitation à parcourir l’impressionnante carrière du chanteur, dont le répertoire couvre plus de 600 ans de musique.

Nous voici donc emmenés de Lieder en airs d’opéras en passant par la musique sacrée, parfois au hasard d’un programme peu rigoureux. On conçoit qu’il soit délicat d’ordonner une telle somme de musique ; mais l’ordre des titres (ni parfaitement thématique, ni chronologique) laisse à désirer : que fait donc Giulio Cesare entre Janáček et la Messe en si ?

Ces maladresses ont du moins le mérite de mettre en lumière la remarquable plasticité d’une voix dont la légèreté n’a jamais été un obstacle : pure, limpide, elle s’est prêtée à tous les répertoires et s’est colorée à l’envi. La puissance expressive naît d’une émission déconcertante de naturel, qui se plie à toutes les exigences du texte et de la situation dramatique.

L’intelligence d’Ernst Haefliger – et sa sagesse – fut d’aborder les différents genres sans jamais forcer ses moyens. Si les Evangélistes de Bach et les héros mozartiens furent naturellement ses rôles de prédilection, il a osé Mahler (Le Chant de la terre avec Jochum), et même Fidelio (à la demande de Fricsay) : jamais incarné sur scène – pour laquelle la voix aurait manqué d’épaisseur – le personnage n’est, au disque, que sensibilité, fragilité, lyrisme. On en vient à regretter que seulement deux extraits de l’opéra de Beethoven aient été retenus dans ce coffret.

L’occasion également de (ré)écouter cette Schöne Müllerin de référence, accompagnée par Jacqueline Bonneau au piano, ou le plus rare Tagebuch eines Verschollenen de Janáček : une interprétation dans laquelle la voix n’est que nuances, couleurs, et sens ; une musicalité de tous les instants, renonçant aux grands débordements romantiques pour leur substituer l’intonation juste. Voilà le secret de l’émotion. De la longévité aussi.

Les plus fervents admirateurs se plieront sans doute à l’écoute attentive des 12 albums ; les autres iront glaner parmi leurs répertoires de prédilection. Mais la bonne nouvelle est, qu’à l’exception de quelques airs d’opéra de Haendel hors style, il y a peu de chances d’être déçu.

Les amateurs de Lieder seront les mieux servis, avec plus de sept albums consacrés au genre dont plusieurs cycles enregistrés dans leur intégralité (chez Schubert, Schumann, mais aussi Schoeck ou Kodály). Mais que dire de Bach, disséqué en extraits de cantates et d’oratorios, amoncelés sur un disque évoquant à peine les Passions dont Haefliger fut pourtant un interprète majeur ! On pouvait espérer meilleur traitement pour un ténor qui, à plus de quatre-vingts ans, chantait encore l’Evangéliste sur scène.

Quant à Rossini, Verdi ou Massenet chantés en allemand, au mieux ils amuseront, au pire ils écorcheront les oreilles de l’auditeur : vestiges d’un passé où la langue originale importait peu, mais sans doute pas les morceaux les plus remarquables de ce coffret.

Une parution conseillée à tous ceux qui voudraient découvrir Ernst Haefliger, mais à laquelle on préfèrera sans conteste les intégrales.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>
© Deutsche Grammophon

Note ForumOpera.com

2

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

CD1 – Franz Schubert

Die Schöne Müllerin

CD2

Franz Schubert : Winterreise

CD3

Franz Schubert : Schwanengesang

CD4

Robert Schumann : Dichterliebe

Ludwig van Beethoven : An die ferne Geliebte, « Zärtliche Liebe », « Adelaide »

CD5

Lieder de Schumann, Schoeck, Kodaly, Wolf

CD6

Lieder de Schubert et Brahms

CD7

Leos Janacek : Diary of One Who Vanished

Georg Friedrich Haendel : airs de Serse, Giulio Cesare, Samson et du Messie

CD8

Jean-Sébastien Bach : airs de cantates sacrées

CD9

Guillaume de Machaut : Ballades, rondeaux, virelai

Georg Philipp Telemann : Der getreue Music-Meister (extraits)

Jean-Sébastien Bach : « Ich armer Mensch, ich Sündenknecht »

Melchior Hoffmann : « Meine Seele rühmt und preist »

CD10

Wolfgang Amadeus Mozart : airs de La Flûte enchantée, L’Enlèvement au Sérail, Cosi fan tutte et Don Giovanni

CD 11

Airs d’opéras de Rossini, Verdi, Nicolai, Beethoven, Wagner, Massenet, Adam

CD 12

Anton Bruckner : Te Deum

Gustav Mahler : Das Lied von der Erde

Zoltan Kodaly : Psalmus hungaricus

Ernst Haefliger, ténor

Coffret de 12 CD Deutsche Grammophon 00289 483 7122

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

O Tod, wie bitter bist du
Samuel HASSELHORN, Łukasz BOROWICZ
CDSWAG
Le grand architecte
Benjamin BRUNS, Marek JANOWSKI, Christiane KARG
CDSWAG
Enfin de quoi se réjouir des JO !
Maïté BEAUMONT, Rocio PÉREZ, Joshua LOVELL
CDSWAG