Documentaire - Paul Bowles à Tanger

Par Camille De Rijck | lun 12 Août 2013 | Imprimer
 
Paul Bowles à Tanger
un documentaire de Camille De Rijck
Nous nous intéressons à la vie de l'écrivain et compositeur américain Paul Bowles, né en 1910 à New-York et décédé en 1999 à Tanger. Élève d'Aaron Copland, Paul Bowles fuit rapidement les Etats-Unis pour s'installer à Tanger, au Maroc, dans les années 40 sur les conseils de Gertrude Stein. Il y croise plusieurs figures centrales de la Beat Generation, Jack Kerouac, William Burroughs, Allen Ginsberg mais aussi le peintre Francis Bacon, le plasticien Miquel Barceló et le dramaturge Tennesse Williams. Alors que tout ce beau monde quitte Tanger au fil des ans, Paul Bowles - lui - s'y enracine ; écrivant discrètement au point que le monde des lettres l'oubliera avant de le croire mort. Bowles fut un écrivain atypique, anthropologue malgré lui, adulé par quelques happy few dont les rangs grandissent quatorze ans après sa mort. Pour retrouver Paul Bowles dans les rues de Tanger, nous nous sommes promenés avec sa traductrice Claude Nathalie Thomas dans la médina, nous avons conversé avec son éditeur, le romancier Daniel Rondeau devenu ambassadeur de France à l'Unesco, nous avons interrogé l'écrivain Mona Thomas auteur du roman Tanger 54, rencontré Simon-Pierre Hamelin gérant de la mythique librairie des Colonnes à Tanger ainsi que le diplomate Gerald Loftus directeur de la légation américaine de Tanger.
 
Réalisé par Musiq3
Accès aux podcasts de Forum Opéra sur iTunes :
1. Ouvrir iTunes
2. Dans le menu du haut, choisir "avancé"
3. Dans "avancé" cliquer sur "S'abonner au podcast"
4. Copier/coller le lien suivant dans la fenêtre : www.forumopera.com/uploads/iTunes.xml

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager