Forum Opéra

BERLIOZ, Les Nuits d’été – Bayonne (Festival Ravel)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
4 septembre 2023

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Louise Farrenc (1804 – 1875), Ouverture n° 1 Op.23
Hector Berlioz (1803 – 1869), Les Nuits d’Eté

Entracte

Jacques Offenbach (1819 – 1880) /Manuel Rosenthal (1904 – 2003), La gaîté parisienne

 

Karine Deshayes, mezzo-soprano
Marion Vergez-Pascal, mezzo-soprano

Orchestre de Pau Pays de Béarn
Direction musicale
Fayçal Karoui

Festival Ravel, Bayonne, Théâtre Michel Portal, vendredi 1er septembre, 21h

Royaumont, 2002. Karine Deshayes travaille Les Nuits d’été en masterclasse avec Régine Crespin. Vingt ans après, la leçon continue de porter ses fruits. A Bayonne dans le cadre du festival Ravel, la mezzo-soprano reprend le flambeau d’une interprétation qui parvient à concilier texte et musique. Jamais la note ne l’emporte sur le mot, et inversement. A quelle source de jouvence s’est abreuvée cette voix d’or pour préserver sa fraîcheur et conserver inaltérée son idéale rondeur ?

Le chant pourtant ne s’abrite pas derrière l’évidence de sa beauté mais s’applique à exprimer chaque intention contenue dans les vers de Théophile Gautier, sans affectation, ni assaut de puissance, avec un naturel acquis à force de technique. Longueur de souffle. Messa di voce. La belcantiste transparaît derrière la recherche subtile d’effets – les longs appels de « Absence » par exemple, enflés puis diminués comme si, découragée, la voix prenait conscience de la perte de l’être aimé.

Ainsi, sur le ton de la confidence se tournent une à une les pages de ce que le musicologue Frits Noske considérait dans les années 1950 comme « une suite de morceaux réunis sous un titre plus ou moins vague ». Karine Deshayes nous aide à mesurer combien le jugement sur la musique de Berlioz a évolué depuis. Le cycle s’impose dans son unité avec ses transitions subtilement aménagées, en dépit du bref changement de chanteuse pour « Au cimetière ».

A la tête de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn qu’il dirige depuis 2002, Fayçal Karoui, un doigt sur les lèvres, fait alors signe de ne pas applaudir pour ne pas rompre le charme. Mezzo-soprano lauréate de l’Académie Ravel 2022, timbre grenat, registres liés, diction appliquée, Marion Vergez-Pascal met à profit la leçon de son ainée, avec l’inévitable marge de progrès qu’induit une expérience moindre.

Plus que l’Ouverture de Louise Farrenc qui voudrait davantage d’éclat ou ces Nuits d’été parfois hésitantes, l’orchestre au grand complet trouve matière à briller dans La Gaité Parisienne. Fayçal Karoui invite cette fois le public à taper dans ses mains. Les voix de Marion Vergez-Pascal et Karine Deshayes se rejoignent le temps de la Barcarolle des Contes d’Hoffmann. C’est en 1938 à l’intention des Ballets de Monte-Carlo que le pot-pourrri offenbachien fut réalisé par Manuel Rosenthal. L’élève de Maurice Ravel fait ainsi le lien entre le programme de la soirée et festival auquel le compositeur natif du Pays Basque donne son nom.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Louise Farrenc (1804 – 1875), Ouverture n° 1 Op.23
Hector Berlioz (1803 – 1869), Les Nuits d’Eté

Entracte

Jacques Offenbach (1819 – 1880) /Manuel Rosenthal (1904 – 2003), La gaîté parisienne

 

Karine Deshayes, mezzo-soprano
Marion Vergez-Pascal, mezzo-soprano

Orchestre de Pau Pays de Béarn
Direction musicale
Fayçal Karoui

Festival Ravel, Bayonne, Théâtre Michel Portal, vendredi 1er septembre, 21h

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Enfin de quoi se réjouir des JO !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Olivier Py chante l’amour vainqueur …et la vie opportune
Clémentine BOURGOIN, Antoni SYKOPOULOS, Pierre LEBON
Spectacle