Forum Opéra

Concert Julie Fuchs et Alphonse Cemin — Montpellier

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
30 mai 2016
Un bonus de charme

Note ForumOpera.com

3

Infos sur l’œuvre

Détails

Gabriel Fauré (1845-1924)

Au bord de l’eau

Les roses d’Ispahan

Les berceaux

Claude Debussy (1862-1918)

Clair de lune

Pierrot

Apparition

«Mouvement» tiré du premier livre d’ Images (piano seul)

Francis Poulenc (1899-1963)

Fiançailles pour rire

La dame d’André

Dans l’herbe

Il vole

Mon cadavre est doux comme un gant

Violon

Fleurs

Trois poèmes de Louise de Vilmorin

Le garçon de Liège

Au-delà

Aux officiers de la garde blanche

Mélancolie (piano seul)

Cole Porter (1891-1964

So in love (tirée de Kiss me Kate)

Sing to me Guitar

Julie Fuchs , soprano

Adolphe Cemin, piano

Montpellier, Opéra Comédie, lundi 30 mai 2016 à 20h30

Bonus de charme à l’Opéra Comédie de Montpellier avec ce concert hors programme du pianiste Alphonse Cemin et de la soprano Julie Fuchs, tous deux lauréats HSBC de l’Académie du festival d’Aix (respectivement 2010 et 2014). Deux chansons de Cole Porter (« So in love » et « Sing to me Guitar » constituent une traîne inattendue aux quinze mélodies françaises qui forment le corps du concert, où Francis Poulenc et Louise de Vilmorin se tailleront la part du lion. Fauré et Debussy font jeu égal au nombre de mélodies, trois chacun, mais ce sont celles de Claude de France qui nous captiveront, avec un « Clair de lune » dont le piano fait une estampe, « Pierrot » qui fait voir une pantomime jusqu’à la vocalise finale telle un envol, et une « Apparition » où la puissance de suggestion de l’actrice multiplie la fascination née des mots.

On le sait, les poèmes mis en musique constituent des pierres d’achoppement pour tout interprète, des épreuves qualifiantes sur le plan de la diction, de la sensibilité et de la personnalité. Si, dans ce parcours d’obstacles, quelques envolées vers l’aigu semblent réalisées en force, l’essentiel du discours est d’une convaincante séduction. Piani suaves et sons filés prouvent à l’envi la maîtrise. La rondeur du timbre gorgé d’harmoniques se love au creux de l’oreille et l’intelligence de l’interprète fait le reste. Cette chanteuse d’aujourd’hui se soucie de la réception des textes : en quelques mots adressés à l’auditoire elle dit pourquoi elle les a choisis. Que les poèmes de Louise de Vilmorin la touchent, dans leur version musicalisée par un Francis Poulenc complice, c’est une évidence immédiate, tant Julie Fuchs restitue, à travers la souplesse constante du discours musical, la sincérité paradoxale de ces bouffées d’âme. Elle fait renaître l’alliance d’une élégance hélas disparue, où fantaisie et gravité, pudeurs et aveux, se mêlent à une sensualité discrète mais réelle, dans le jaillissement des bonheurs d’écriture de l’une et de l’autre.

Cet apparent naturel, le piano d’Alphonse Cemin en donne l’illusion, dans un « Mouvement » tiré du premier livre d’Images de Debussy, puis après le cycle Vilmorin dans la pièce Mélancolie, où Francis Poulenc entre Schubert et Chabrier ouvre son cœur mais garde ses distances. Après les deux Cole Porter, qui semblent relever d’un exutoire personnel de Julie Fuchs, les trois bis accordés par les artistes (Nuit d’étoiles, de Debussy, de My fair lady « Je veux toujours danser » en français et L’âme des poètes de Charles Trenet) scellent une soirée marquée par la grâce. 

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
>

Note ForumOpera.com

3

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

Détails

Gabriel Fauré (1845-1924)

Au bord de l’eau

Les roses d’Ispahan

Les berceaux

Claude Debussy (1862-1918)

Clair de lune

Pierrot

Apparition

«Mouvement» tiré du premier livre d’ Images (piano seul)

Francis Poulenc (1899-1963)

Fiançailles pour rire

La dame d’André

Dans l’herbe

Il vole

Mon cadavre est doux comme un gant

Violon

Fleurs

Trois poèmes de Louise de Vilmorin

Le garçon de Liège

Au-delà

Aux officiers de la garde blanche

Mélancolie (piano seul)

Cole Porter (1891-1964

So in love (tirée de Kiss me Kate)

Sing to me Guitar

Julie Fuchs , soprano

Adolphe Cemin, piano

Montpellier, Opéra Comédie, lundi 30 mai 2016 à 20h30

>

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Halévy pour la vie
John OSBORN, Ambur BRAID, Henrik NANASI
Spectacle