Forum Opéra

MOZART, Une petite Flûte – Paris (TCE)

arrow_back_iosarrow_forward_ios
Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Spectacle
1 février 2024
Elle a tout d’une grande

Note ForumOpera.com

4

Infos sur l’œuvre

NOUVELLE PRODUCTION
Coproduction Théâtre des Champs-Elysées | Atelier Lyrique de Tourcoing | Opéra de Reims

 

Détails

Julie Depardieu | mise en scène
Damien Robert | collaboration artistique à la mise en scène
David Belugou | scénographie et costumes
Joël Fabing | lumières
Henri Tresbel | adaptation et traduction du livret
Robin Melchior | arrangement musical

Fabien Hyon | Tamino
Lauranne Oliva / Manon Lamaison | Pamina
Adrien Fournaison | Papageno
Louise Pingeot | Papagena, Première Dame
Olivier Gourdy | Sarastro
Charlie Guillemin | Monostatos
Anne-Sophie Petit | La Reine de la Nuit
Eric Afergan, Fitzgerald Berthon  | comédiens

Les Siècles
Joël Soichez | direction musicale

Paris (TCE), Mardi 30 janvier 2024, 10h

 

Spectacle à partir de 6 ans
Opéra chanté en français, surtitré en français
Durée 1h30 environ

La représentation débute par une mise en voix de 20 minutes.

Représentation en Langue des Signes Française (LSF)  Samedi 3 février 2024 15h
Représentation en audiodescription  Dimanche 11 février 2024 15h

Représentation tout public : Samedi 3 février, Samedi 12 février 2024 15h & 19h30 – Dimanche 4 février, Dimanche 11 février 15h

 

Pour celles et ceux qui l’ignorent encore, le Théâtre des Champs-Elysées propose depuis plusieurs années un programme d’opéra participatif pour jeune public, où des enfants de classes primaires sont initiés à l’opéra grâce à un apprentissage sur mesure qui mélange pratique du chant et de la gestuelle. Cette année, c’est au tour de La Flûte enchantée de Mozart d’être programmée pendant dix-sept représentations sous la forme d’Une petite Flûte mise en scène par Julie Depardieu.

Pour les habitués du Théâtre des Champs-Elysées, voir des enfants investir la salle et chanter de l’opéra à gorge déployée pendant une heure et demie relève presque du miracle. Il faut le voir pour le croire, mais surtout vivre cette expérience hors du commun pour comprendre que l’avenir de l’art lyrique se joue peut-être bien ici et maintenant.

Le concept est simple : chaque début d’année, de nombreuses classes primaires d’Ile-de-France sont invitées à suivre un programme conçu sur mesure par le théâtre où les élèves découvrent un opéra dans une version réduite, en français avec partie chantée et mimée. De quoi laisser le temps aux enfants de se familiariser avec une œuvre du grand répertoire jusqu’à faire partie intégrante de la mise en scène. Onze représentations scolaires sont par la suite programmées, ainsi que six représentations tout public où n’importe quel parent peut télécharger le livret d’apprentissage sur le site internet du théâtre et chanter avec ses enfants avant leur venue au théâtre. Au cours de la représentation, les lumières de la salle s’allument de temps à autre comme par magie pour laisser le public chanter quelques airs en version française appris au préalable.

De Klapisch à Depardieu

Après La Flûte enchantée revisitée par Cedric Klapisch à l’automne dernier, le Théâtre des Champs-Élysées a confié à Julie Depardieu l’adaptation de cette Petite Flûte qui a déjà tout d’une grande. Avec ses décors minimalistes et ses subtils jeux de lumières, la metteuse en scène, accompagnée de Damien Robert à la collaboration artistique et de David Belugou pour la scénographies et les costumes, penche davantage du côté de l’orientalisme et du Douanier Rousseau. Ils nous proposent un spectacle ludique, drôle et malicieux qui ne manquera pas de faire réagir le jeune public tout au long de la représentation. Les enfants deviennent ainsi complices de Tamino et de Papageno en les suivants dans leurs aventures tout en leur prodiguant conseils, avertissements et commentaires en tout genre. Sous la direction précise et toute en finesse du chef Joël Soichez, l’orchestre Les Siècles participent eux aussi à l’opéra en intervenant à leur propre manière au fil de la représentation.

En situant son action dans l’Egypte ancienne, Julie Depardieu s’inspire des dieux mi-humain, mi-animal de la mythologie des Pharaons. Monostatos devient un dieu crocodile sorti tout droit du Nil, la reine de la nuit une déesse-chatte gardienne du foyer et Sarastro un ibis sacré porteur de la connaissance. Librement inspiré des Mystères d’Isis, première adaptation en français de La Flûte écrite en 1801, Henri Tresbel propose ici une lecture sincère et proche du livret original, bien différente de l’adaptation contemporaine de Cédric Klapisch.

Ce programme permet aussi chaque année de découvrir de nouveaux talents, comme c’est le cas cette année avec Fabien Hyon et Adrien Fournaison, dont le duo Tamino / Papageno fonctionne en symbiose parfaite face au Monostatos de Charlie Guillemin dont on découvre tout le ressort de comédien et dont les enfants ne manquent pas de conspuer le personnage. Tel n’est pas le cas avec la Papagena de Louise Pingeot qui campe aussi une première dame avec assurance. En alternance avec Manon Lamaison, la Pamina de Lauranne Oliva touche particulièrement grâce à une véritable présence scénique à la voix claire et sensible. Une artiste prometteuse à suivre de très près. Pour l’occasion, les deux autres dames sont remplacées par les comédiens Eric Afergan et Fitzgerald Berthon qui apportent de leur dose de comique avec une dose de dérision. Plus discret, le Sarastro d’Olivier Gourdy et la Reine de la nuit d’Anne-Sophie Petit ne manquent pas de séduire le jeune public qui ne moufte guère lors de leurs fameux airs. Dernier conseils pour le lecteur quel que soit son âge : ne pas hésiter à se rendre sur le site du Théâtre où des tutoriels vidéos sont proposés pour apprendre à chanter et bouger sur du Mozart. Que demander de mieux !

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.

Note ForumOpera.com

4

❤️❤️❤️❤️❤️ : Exceptionnel
❤️❤️❤️❤️🤍 : Supérieur aux attentes
❤️❤️❤️🤍🤍 : Conforme aux attentes
❤️❤️🤍🤍🤍 : Inférieur aux attentes
❤️🤍🤍🤍🤍 : À oublier

Note des lecteurs

()

Votre note

/5 ( avis)

Aucun vote actuellement

Infos sur l’œuvre

NOUVELLE PRODUCTION
Coproduction Théâtre des Champs-Elysées | Atelier Lyrique de Tourcoing | Opéra de Reims

 

Détails

Julie Depardieu | mise en scène
Damien Robert | collaboration artistique à la mise en scène
David Belugou | scénographie et costumes
Joël Fabing | lumières
Henri Tresbel | adaptation et traduction du livret
Robin Melchior | arrangement musical

Fabien Hyon | Tamino
Lauranne Oliva / Manon Lamaison | Pamina
Adrien Fournaison | Papageno
Louise Pingeot | Papagena, Première Dame
Olivier Gourdy | Sarastro
Charlie Guillemin | Monostatos
Anne-Sophie Petit | La Reine de la Nuit
Eric Afergan, Fitzgerald Berthon  | comédiens

Les Siècles
Joël Soichez | direction musicale

Paris (TCE), Mardi 30 janvier 2024, 10h

 

Spectacle à partir de 6 ans
Opéra chanté en français, surtitré en français
Durée 1h30 environ

La représentation débute par une mise en voix de 20 minutes.

Représentation en Langue des Signes Française (LSF)  Samedi 3 février 2024 15h
Représentation en audiodescription  Dimanche 11 février 2024 15h

Représentation tout public : Samedi 3 février, Samedi 12 février 2024 15h & 19h30 – Dimanche 4 février, Dimanche 11 février 15h

 

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Merci de l’avoir réveillé !
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Dossier

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Il ne faut jurer de rien
Donald RUNNICLES, Stefan HERHEIM, Clay HILLEY
Spectacle
Les tergiversations de la reine d’Egypte
Sandrine PIAU, Ann HALLENBERG, Arianna VENDITTELLI
Spectacle