Forum Opéra

Purcell déconseillé aux âmes prudes

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print
Zapping
15 décembre 2016
Purcell déconseillé aux âmes prudes

Infos sur l’œuvre

Détails

Si The Fairy Queen (La Reine des fées), le « semi-opéra » de Henry Purcell créé en 1692 à Londres, emmêle puis résout trois intrigues amoureuses, rien dans les paroles comme dans la musique du duo extrait de cet ouvrage, « Come let us leave the town »  ne laisse supposer une quelconque licence. C’était sans compter sur le metteur en scène András Almási-Tóth qui à Budapest, aidé d’un caméraman complice et de deux interprètes à la plastique parfaite – la soprano Emöke Baráth et le baryhunk Gianluca Margheri – a réussi à faire de ce duo une scène torride, à ne pas mettre devant tous les yeux.

Commentaires

VOUS AIMEZ NOUS LIRE… SOUTENEZ-NOUS

Vous pouvez nous aider à garder un contenu de qualité et à nous développer. Partagez notre site et n’hésitez pas à faire un don.
Quel que soit le montant que vous donnez, nous vous remercions énormément et nous considérons cela comme un réel encouragement à poursuivre notre démarche.
Purcell déconseillé aux âmes prudes

Infos sur l’œuvre

Détails

Nos derniers podcasts

Nos derniers swags

Pour le plaisir
CDSWAG

Les dernières interviews

Les derniers dossiers

Zapping

Vous pourriez être intéressé par :

Francesca da Rimini, de Zandonai, fête ses 110 ans
Zapping