Questionnaire de Proust : Cyrille Dubois

Par La Rédaction | jeu 24 Décembre 2020 | Imprimer

Le questionnaire de Proust, voilà bien un exercice dont on ne se lasse pas. C'est au tour du ténor Cyrille Dubois de s'y coller. On apprend, sans surprise, qu'il aimerait mourir vieux, dans son lit et qu'il aimerait  en 2021  que les artistes soient considérés comme « essentiels ». Comment ne pas le suivre ?


Le principal trait de mon caractère ?

Réfléchi… un peu trop parfois.

La qualité que je préfère chez un ténor ?

La musicalité.

La qualité que je préfère chez une soprano ?

Pareil.

Ce que j'apprécie le plus chez mes collègues sur scène ?

L’écoute, le faire-ensemble.

Mon principal défaut ?

L’impatience et l’impulsivité (mais moins avec le temps, j’y travaille)…

Mon occupation préférée dix minutes avant de monter sur scène.

Travailler une toute autre partition que celle que je vais donner.

L’opéra que je préfère.

Difficile ! Que j’ai chanté : Lakmé ; que j’aimerais chanter : Hoffmann ; Que je ne pourrai jamais chanter: Tosca

L’opéra qui me casse les oreilles.

Lulu, Moïse et Aaron, Saint François d’Assise, et un peu tous les « contemporains »… Pas assez animal comme musique. Trop cérébral. Je n’y prends aucun plaisir et suis assez opaque à cette évolution de la musique. Mais je me force… Par curiosité et pour essayer de comprendre… Et même si je fais du contemporain, le fait de travailler une nouvelle œuvre (avec le compositeur vivant) est artistiquement plus intéressant…

Le dernier rôle que je voudrais chanter ?

Si c’est violent Roméo ou si je continue jusqu’à la fin Les quatre Valets….

Le pays où je désirerais vivre ?

La France ! Sinon dans l’ordre : l’Angleterre, l’Italie… ou pour rêver la Nouvelle Zélande…

La couleur que je préfère ?

Le jaune !

Mon air préféré ?

Ça change tout le temps : en ce moment « Si vous croyez que je vais dire qui j’ose aimer » de Fortunio… Lié à ma dernière grande émotion sur scène en public !

Mon disque de chevet.

Un disque « feel good » en ce moment : « Let it snow » de Sinatra

Mes compositeurs favoris à l’opéra ?

Ceux que je peux chanter (rires)… Rameau, Mozart, et…. Britten bien sûr !

Mes Lieder ou mélodies préférées ?

Ça change aussi beaucoup… En mélodie Prière de Nadia Boulanger pour plein de raisons, en Lied das Wirthaus extrait du Winterreise de Schubert : le chanter me tire les larmes à chaque fois !

Mes héros favoris dans l’opéra ?

Les femmes et les hommes qui nous entourent et restent dans l’ombre ! Les chefs de chant, gens de la production, costumiers, maquilleurs etc…. J’adore Gérald et Fortunio ! Et grosso modo, ces héros qui ne trichent pas avec l’immédiateté de leurs sentiments.

Mes héroïnes favorites dans l’opéra ?

Blanche de la Force

Mes metteurs en scène préférés ?

Ceux qui ne cherchent pas à réinventer l’histoire et qui respectent la musique et les interprètes. Ça peut paraitre banal, mais ça en élimine beaucoup ! Concrètement, j’ai adoré travailler avec Robert Carsen, Laurent Pelly, Stefan Herheim, Jetske Mijnsenn ou récemment la rencontre avec Anne Delbée…

Mes peintres favoris ?

Je ne connais pas très bien la peinture (même si j’aimerais)…. Mais Monet et le courant impressionniste est assurément ce qui me touche le plus… comme en musique !

Mes héros dans la vie réelle ?

John Williams ! Je rêverais de rencontrer ce grand monsieur ! Mais en ce moment, mes héros sont les soignants à qui on a tout retiré et qui nous sauvent malgré tout ! Et tous ces héros anonymes du quotidien qui « tiennent la société » à bout de bras, la communauté éducative etc…

Mes héroïnes dans l'histoire ?

Les femmes qui réussissent sans tomber dans les défauts des hommes!

Mes prénoms favoris ?

Ceux de mes enfants…  que je garde pour moi.

Ce que je déteste par-dessus tout ?

La (Les) politique(s) d’une part, qui s’éloigne(nt) bien souvent du but qu’elle devrait chercher à atteindre qui est le « vivre ensemble ». L’arrivisme, l’incompétence et la méchanceté qui va souvent avec, d’autre part.

Personnages d’opéra que je méprise le plus ?

Pinkerton

Mon pire souvenir sur scène.

Être sur scène est un tel plaisir que je n’en vois pas… ou plutôt, je les ai oubliés !

Mon meilleur souvenir sur scène.

Là pour le coup il y en a plein. Souvent accompagnés du sentiment du travail bien fait…. Mon premier solo à la maîtrise de Caen à 11 ans ou je crois qu’une des plus grandes joies de ma carrière, même si la production était « compliquée » (euphémisme), chanter Ferrando sur la scène de Garnier…. Une immense fierté !

Le don de la nature que je voudrais avoir ?

Un tout petit peu plus de puissance dans ma voix (rires).

Comment j'aimerais mourir ?

Vieux, entouré des miens, heureux, avec le sentiment d’avoir apporté de la joie dans ma vie… et surtout rapidement !

État d'esprit actuel

Mhhhh…. Lisez mon facebook. Plus sérieusement, la crise que nous traversons met en lumière de grosses carences morales et philosophique. Nous sommes tellement ostracisés, nous artistes, que retrouver l’optimisme en la société, réaffirmer l’importance de la culture et notre art de la musique « classique » pour qu’il ne soit plus considéré « non essentiel » sera mon gros défi pour 2021…

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence ?

Celles qui sont involontaires… et que l’on avoue… Faute avouée… à demi pardonnée…

Ma devise ?

Elle est sur mon site internet : La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots (Wagner).
J’irai revoir ma Normandie… Et en ce moment : Show must go on !

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.