Questionnaire de Proust : Elza van den Heever

Par Christophe Rizoud | jeu 07 Mai 2015 | Imprimer

Si l'on part du principe communément admis qu'il existe deux grandes famille de chanteurs, ceux qui se préoccupent d’abord de la perfection du chant et ceux qui placent la vérité de l'interprétation au-dessus de tout, Elza van den Heever appartient sans conteste à la deuxième catégorie. Originaire d'Afrique du Sud mais naturalisée française, lauréate du concours international d’opéra Wagner à Seattle en  2008, régulièrement invitée à New York – Elisabetta dans Maria Stuarda, Donna Anna dans Don Giovanni – la soprano a choisi Bordeaux pour certaines de ses interprétations majeures : le Compositeur (Ariadne auf Naxos) en février 2011, Alcina en mai 2012, Anna Bolena en mai 2014 et à partir du 22 mai Norma qu’elle avoue préparer depuis sept ans : « Pour moi, Norma est assurément l’un des rôles les plus difficiles du répertoire italien pour soprano. Techniquement il est très exigeant, et dramatiquement c’est un vrai défi. Jusqu’à ce jour, toute ma carrière aura contribué à me préparer à ce rôle. ». (plus d’informations)


La qualité que vous préférez chez un chanteur ?

La ponctualité.

Celle que vous appréciez chez une chanteuse

Le sens de l'humour.

Votre principal défaut ? 

J'ai tendance à être trop sérieuse, trop droite !

Votre occupation favorite (à part chanter bien sûr) ? 

Cuisiner.

Votre idée du bonheur ? 

Faire un feu et passer du temps devant avec la personne que j'aime et mes chats, au coucher du soleil, en écoutant de la musique et en buvant du champagne !

Quel serait votre plus grand malheur ?

Servir la dinde pas assez cuite lors du repas de Thanksgiving !

Votre truc contre le stress ?

L’exercice physique.

Votre livre de chevet ?

La Puissance de l'ange, de Bryce Courtenay.

Votre opéra favori ?

Peter Grimes et Suor Angelica.

Votre plus beau souvenir lyrique ?

De toutes celles dans lesquelles j'ai chanté, ma production préférée jusqu'ici est le Peter Grimes de l'ENO à Londres, mis en scène par David Alden, et de toutes celles que j'ai vues, c'est Le Château de Barbe-bleue par Barrie Kosky à Francfort.

Quel CD écouter sur une île déserte ?

L'enregistrement du Requiem de Brahms par von Karajan.

Votre héros dans la vraie vie ?

La personne que j'aime.

Le chanteur avec lequel vous voudriez chanter ?

Luciano Pavarotti.

Et la chanteuse ? 

Marilyn Horne.

L'air que vous sifflez sous la douche ?

Je ne chante ni sous la douche, ni chez moi, ni dans aucun endroit qui n'est pas explicitement conçu pour qu'on s'y échauffe ou qu'on y répète. Sauf quand je fais une longue route, où j'aime chanter dans la voiture en même temps que Bette Midler et Barbara Streisand.

Le rôle que vous rêvez d'interpréter ?

Mimi dans La Bohème

Et celui que vous n'accepteriez pour rien au monde ?

Donna Elvira dans Don Giovanni  (parce que je pense que « Mi tradi quell’alma ingrata » est l'air le plus difficile et le plus impossible de tout le répertoire mozartien.

Avec qui aimeriez-vous être coincée dans un ascenseur ?

Barbara Streisand, Meryl Streep ou Helen Mirren

Votre menu pour un dîner presque parfait ?

Asperges blanches, faux-filet cuit sur la flamme, pain frais beurré, roquefort et champagne !

Et vos convives ?

La personne que j'aime et mes quatre meilleurs amis au monde !

Votre note de musique favorite ?

Un beau contre ut chanté à gorge déployée…

Votre devise ?

On ne gagne pas au loto sans acheter de ticket !

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.