Questionnaire de Proust : Kaija Saariaho

Par Alexandre Jamar | ven 22 Janvier 2021 | Imprimer

On ne compte plus les créations annulées depuis mars 2020, emportées dans le sillage de festivals balayés du revers de la main par la pandémie. Innocence, dernier opéra de Kaija Saariaho, devait voir le jour en juillet dernier au Festival d'Aix-en-Provence. Qu'à cela ne tienne, le travail de titan que représente un opéra en huit langues a fort heureusement été reprogrammé pour l'été prochain. En attendant, la compositrice finlandaise a accepté de se livrer à nous par l'intermédiaire d'un questionnaire de Proust intime et sensible.

1. Le principal trait de mon caractère
La détermination.

2. La qualité que je préfère chez un chanteur / une chanteuse
La curiosité et la sensibilité.

3. La qualité que je préfère chez un / une instrumentiste
Idem.

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes collègues
Que la musique même reste la chose plus importante dans leur travail.

5. Mon principal défaut
Le doute de moi-même.

6. Mon occupation préférée
Composer.

7. L’opéra que je préfère
Wozzeck, ou bien West Side Story.

8. L’opéra que je ne peux plus entendre
Cosi fan tutte.

9. Ce que je voudrais écrire avant de mourir
C’est encore à trouver.

10. Le pays où je désirerais vivre
Ce désir varie, et selon ces variations, j’ai vécu en Finlande, en France, au Japon, aux Etats-Unis – maintenant, où trouver un pays qui sait apprécier les arts comme parties essentielles de l’humanité, et investir sérieusement pour sauver la planète ?

11. La couleur que je préfère
Je cite Proust : « La beauté n’est pas dans les couleurs, mais dans leur harmonie ».

12. Mon air préféré
« Gently, little boat » (Anne's Lullaby dans The Rake’s progress, de Stravinsky), « God Bless the Child » chanté par Billie Holiday.

13. Mon disque de chevet
Lakshmi Shankar: Les Heures et les Saisons

14. Mes compositeurs favoris à l’opéra
Bach (ses passions) et Berg.

15. Mes Lieder ou mélodies préférées
Cinq mélodies op. 37 de Sibelius, Quattro liriche di Antonio Machado de Luigi Dallapiccola.

16. Mes héros favoris dans l’opéra
Saint François, dans Saint François d’Assise de Messiaen.

17. Mes héroïnes favorites dans l’opéra
Il y a beaucoup de musiques sublimes chantées par des femmes dans les opéras, mais je suis souvent insatisfaite de leur rôle dans le livret.

18. Mes metteurs en scène préférés
Peter Sellars m’a beaucoup inspirée dans mon travail.

19. Mes peintres favoris
Nils Dardel, Helene Schjerfbeck, Odilon Redon, Paul Klee, Hilma af Klint, Mark Rothko et Eija-Liisa Ahtila (artiste vidéo).

20. Mes héros dans la vie réelle
J’admire énormément les personnes qui dédient leur vie à l’enseignement pour les générations futures. Un bon professeur peut changer une vie, comme ce fut le cas avec mon prof de composition, Paavo Heininen. Les instituteurs masculins, souvent minoritaires pour les jeunes enfants, sont des héros, qui œuvrent de manière importante pour l’égalité.

21. Mes héroïnes dans l'histoire
Parmi mes héroïnes historiques, il y a Hildegarde von Bingen, une des premières femmes compositeurs que nous connaissons, mais aussi une mystique, philosophe et médecin. La poétesse finlandaise Edith Södergran, héroïne de mon adolescence. La philosophe Simone Weil, un exemple de personnalité complexe, irréductible à toute forme de manichéisme.

22. Mes prénoms favoris
Question trop personnelle.

23. Ce que je déteste par-dessus tout
Le mensonge, l’arrogance.

24. Le personnage d’opéra que je méprise le plus
Le médecin dans Wozzeck, parce qu’il représente la bêtise, la fausse science.

25. Mon pire souvenir de carrière
Quelques critiques insultantes personnellement en Finlande et en France, les deux pays qui comptent le plus pour moi.

26. Mon meilleur souvenir de carrière
Le message de Gerard Mortier me disant qu’il veut commander mon premier opéra au Festival de Salzbourg, m’a ouvert une autre vie, après des années de silences ou de refus de la part de plusieurs autres.

27. Le don de la nature que je voudrais avoir
Une confiance innée.

28. Comment j'aimerais mourir
Dans la nature et ses sons.

29. État d'esprit actuel
Contemplatif.

30. Les fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence
Celles qui sont le résultat du manque d’expérience mais pas de manques d’idées et d’efforts.

31. Ma devise
« Toujours approfondir »

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.