A Bâle, les spectateurs sont dans la fosse d'orchestre

Par Jean Michel Pennetier | sam 19 Novembre 2022 | Imprimer

Le Théâtre de Bâle vient de lancer une expérimentation particulièrement originale intitulée « Oper von unten » (« Opéra d'en bas ») consistant à proposer aux spectateurs des places dans la fosse. L’opération est limitée à deux places par représentation, et proposée pour un nombre restreint de spectacles : Salome, Lady in the dark, Le Mandarin Merveilleux couplé au Château de Barbe-Bleue et Rigoletto (une oeuvre de Richard Wagner serait une hérésie, le compositeur ayant au contraire souhaité rendre l'orchestre invisible). Assis derrière les premiers violons et à côté des clarinettes et des flûtes, le spectateur peut « observer l'interaction du chef d'orchestre et des musiciens et découvrir de près le son de l'orchestre ». Les heureux élus reçoivent une partition, une protection auditive et une bouteille d'eau avec un numéro de téléphone en cas d'urgence : ce sont sans doute les seuls à qui l’on demande de ne pas éteindre leur téléphone portable pendant le spectacle. Il en coûte tout de même la somme non modique de 100 Francs Suisses, mais la bouteille d’eau est incluse. Si l’expérience est une occasion d’admirer le travail du chef et de l’orchestre, elle peut difficilement permettre d’apprécier la partie vocale, et encore moins la production (ce qui peut, dans certains cas, se révéler être une bénédiction). Pour les amateurs privilégiant la mise en scène à la musique, nous suggérons à l’institution de proposer des places dans le trou du souffleur (le fameux trou de Bâle), ce qui leur offrirait une vue unique sur un spectacle enfin débarrassé de ses contingences musicales.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager