A Londres, un Tristan « sale et désordonné »

Par Laurent Bury | mar 07 Juin 2016 | Imprimer

A Londres, l’événement lyrique à venir est le Tristan et Isolde que proposera l’English National Opera à partir du 9 juin. On sait depuis longtemps que les décors en seront conçus par le plasticien Anish Kapoor, qui s’autorise une infidélité à Pierre Audi, avec qui il avait collaboré pour Pelléas à Bruxelles et Parsifal à Amsterdam. Et comme le metteur en scène Daniel Kramer a depuis peu été nommé directeur artistique de l’ENO, tous les yeux sont tournés vers lui. L’interview qu’il a accordée au Guardian ne nous renseigne pas véritablement sur sa vision de Tristan, mais on peut s’attendre à une production dans la même veine que Le Château de Barbe-Bleue plein de cadavres sanglants qu’il avait conçu pour l’ENO en 2009. « Ce que je fais, c’est sale. Sale et désordonné, sale et désordonné. J’ai beaucoup manié le fumier à la fourche quand j’étais enfant ». Est-ce la raison pour laquelle l’Opéra de Genève l’a débarqué in extremis en décembre dernier, alors qu’il devait y mettre en scène La Flûte enchantée ? En tout cas, on Tristan sera sans doute bien différent du spectacle très propre qui vient d’être monté au Théâtre des Champs-Elysées par… Pierre Audi. (Pour l'interview complète, voir le site du journal The Guardian)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.