A Reims et à Lille : une rentrée sous le signe de l'Amour et du Vin

Par Yannick Boussaert | ven 04 Septembre 2020 | Imprimer

Si les incertitudes et les jauges réduites demeurent la règle en cette rentrée 2020, les Opéras de Reims et de Lille ne baissent pas les bras et proposent un concert de cantates et d'airs sous le patronnage d'Amour et de Bacchus (voir le communiqué ci-dessous). 


 

Les 18/09 & 14/10 aux Flâneries Musicales de Reims & à l’Opéra de Lille
 

La mythologie gréco-romaine est au centre des arts en France durant le XVIIIe siècle, en témoigne la peinture, le théâtre, mais aussi la musique. L’opéra met la plupart du temps en action les héros et héroïnes mythologiques, il en est de même pour la cantate, ce nouveau genre musical du début du XVIIIe siècle qui irradie toutes les salles de concerts et les salons.

En dehors de Jupiter, Neptune, ou d’autres dieux guerriers, la divinité préférée des compositeurs et des librettistes est « Amour », le fils de Vénus, souvent représenté comme un enfant les yeux bandés, qui décochent ses flèches sur les amants. Il inspire de nombreux couples, de Didon et Énée à Orphée et Eurydice… Mais à l’Olympe séjourne aussi un autre dieu beaucoup moins sérieux, et qui inspire aux humains d’autres plaisirs, ceux du vin ! Bacchus et ses ivresses ont été mis de nombreuses fois en musique dans des cantates, opéras, mais aussi à travers les « airs à boire ».
 
Ce programme est construit autour d’œuvres inédites qui proviennent des fonds musicaux de la bibliothèque de l’Arsenal à Paris (BNF), comme des extraits d’opéra de Rameau, de Lully et de Joseph Bodin de Boismortier, et notamment le Didon et Énée mis en concert d’André Campra. Cette partition est très intéressante car elle montre une pratique de l’époque qui consistait à prendre une partition déjà existante, ici une cantate, et à la réécrire pour lui donner une forme et une durée plus importante ainsi qu’un effectif plus fourni. 
André Campra a ajouté une ouverture et des danses à la partition initiale, il a également rajouté des parties instrumentales qui n’existaient pas dans la première version. Ainsi cette cantate prend des allures de petit opéra. 
 

L’Amour et Bacchus – Reims le ven. 18/09 à 20h & Lille le mer. 14/10 à 20h

 
« Cantates et airs à boire, d’après des inédits du fonds de la Bibliothèque de l’Arsenal »
 
André Campra : Enée et Didon, cantate mise en concert
Joseph Chabanceau de la Barre : Un feu naissant
Louis Couperin : Sarabande
Michel Lambert : d’un feu secret je me sens consumer
Jean-Baptiste Lully : Air et chaconne (extrait de Phaeton)
Jean-Philippe Rameau : Les Surprises de l’Amour - Anacréon (extraits)
Joseph Bodin de Boismortier :
Lorsque je bois
Pleurez mes yeux
Laissons là dormir Grégoire 
Menuets et Tambourin 
 
Programme crée en partenariat avec la Fondation Royaumont. Durée : 1h15 environ.
 
Ensemble Les Surprises
Jehanne Amzal (en remplacement d’Eugénie Lefebvre), soprano
Etienne Bazola, baryton 
Xavier Miquel, hautbois et flûte 
Lucile Tessier, flûte et basson
 
Gabriel Ferry, violon 
Juliette Guignard, viole de gambe 
Louis-Noël Bestion de Camboulas, direction et clavecin
Concert complet aux Flâneries. Tarifs de 5 à 10€ à l’Opéra de Lille ; billetteries et renseignements ici

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager