Adriano in Siria, après la tournée, le disque

Par Laurent Bury | mar 13 Janvier 2015 | Imprimer

Le 25 janvier à Valence et le 26 à Madrid, on pourra entendre en concert l’opéra Adriano in Siria. Oui, mais lequel, le livret de Métastase ayant été mis en musique une bonne soixantaine de fois ? Pas celui de Pergolèse (1734), remonté récemment à Jesi. Ni celui de Johann Christian Bach (1765), qui sera ressuscité en avril prochain à Londres. Non, il s’agira de celui de Veracini, également créé à Londres, mais en 1735, avec Farinelli, Senesino et la Cuzzoni, entre autres stars. Du violoniste florentin Francesco Maria Veracini (1690-1768), on connaît surtout la musique instrumentale, mais sa production lyrique n’avait jusqu’ici guère attiré l’attention. Cet oubli a été réparé en décembre 2013, lorsque Fabio Biondi a recréé Adriano in Siria en concert à Cracovie avec l’Europa Galante, avant de le reprendre en janvier 2014 au Konzerthaus de Vienne. Et c’est l’enregistrement de ce concert viennois qui sera publié le 27 janvier par le label FraBernardo, avec notamment Sonia Prina dans le rôle-titre, Ann Hallenberg en Farnaspe, Roberta Invernizzi en Emirena, Romina Basso en Sabina. En Espagne, un seul changement de distribution prévu : Vivica Genaux se substituera à Ann Hallenberg.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.