Alberto Vilar, le Robin des bois de l’opéra

Par Christophe Rizoud | jeu 20 Novembre 2008 | Imprimer
Il volait aux riches pour donner… à l’opéra. L’homme d’affaires, Alberto Vilar, a été reconnu coupable d’escroquerie après avoir détourné des dizaines de millions de dollars qu’il reversait généreusement aux grandes institutions lyriques de notre planète. Sans perdre de temps, le Metropolitan Opera de New York et le Royal Opera House de Londres ont fait enlever son nom de la liste de leurs généreux donateurs. L’histoire ne dit pas si l’argent a été rendue aux victimes. L'une d'entre elles était la mère de Phoebe Cates, l’héroïne du film Ça chauffe au lycée Ridgemont, célèbre pour une scène dans laquelle on la voit enlever le haut de son bikini au ralenti. Christophe Rizoud

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager