Alexia Cousin : son professeur de chant accuse

Par Christophe Rizoud | mer 30 Novembre 2016 | Imprimer

Soprano prodige et météorite, Alexia Cousin a traversé le ciel lyrique au tournant des années 2000, avant de décider d’arrêter de chanter à l’âge de 25 ans. Depuis, les témoignages sonores circulent régulièrement sur les réseaux sociaux, donnant lieu à des commentaires où alternent admiration, regrets et incompréhension. Pourquoi avoir décidé ainsi de mettre prématurément terme à une carrière prometteuse ? Sur Facebook il y a quelques jours, Daniel Delarue a décidé de lever une partie du voile. « Pourquoi la chanteuse la plus exceptionnelle de sa génération, celle qui aurait dû devenir une des plus grandes chanteuses du XXIe siècle, pourquoi cette jeune fille que j’ai formée, à qui j’ai tout appris concernant le chant, pour qu’ensuite elle continue de grandir et dépasse le maître, pourquoi tout cela s’est arrêté ? » A travers l’histoire d’un parcours extraordinaire, celui qui fut son professeur de chant de 1994 à 2005 « livre une clef ou deux pour non pas comprendre le pourquoi d’une telle décision, mais pour voir une lucarne s’entrouvrir ». En cause la jalousie, l’aveuglement artistique, les préjugés, la médiocrité de la critique, la cruauté du public… « Si Alexia a tout arrêté le 3 mars 2005, à l’âge de 25 ans, ce n’est certes pas parce que sa voix ne répondait plus. C’est autre chose qui ne répondait plus. Qui répond en général ? Celui ou ceux à qui l’on pose des questions, ceux de qui on attend des retours. Un artiste questionne son public, questionne ceux qu’il aime et questionne son inconscient. Les réponses aux questions ont fait qu’elle a pris la décision irréversible de tout arrêter. Cela, de l’extérieur, peut paraître invraisemblable... ». C’est ainsi que des cendres de la chanteuse consumée par son art, est en train de naître le mythe.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager