Andrew Shore, l'autre baryton nu

Par Laurent Bury | lun 02 Novembre 2015 | Imprimer

Cet été, Christopher Maltman s’est fait remarquer par sa prestation en nu intégral dans Iphigénie en Tauride à Salzbourg. Il n’était pourtant pas le premier à payer ainsi de sa personne car, dans la série « les barytons enlèvent le bas », il avait été précédé quelques mois auparavant par son compatriote Andrew Shore. En février de cette année, l’English National Opera présentait une production des Maîtres-chanteurs de Nuremberg montée par Richard Jones. Initialement été conçu pour le Welsh National Opera, on y voyait Beckmesser (Christopher Purves à Cardiff) se faire déchirer ses habits par la foule lors de la fête du deuxième acte, et le personnage restait simplement vêtu de ses chaussettes et d’un ample caleçon. Titulaire du rôle à Londres, Andrew Shore a pris l’initiative de suggérer au metteur en scène que ce moment aurait plus d’impact si Beckmesser finissait entièrement nu, obligé de placer son luth devant son entrejambe pour préserver un semblant de pudeur. Evidemment, cette nudité-là a moins fait parler d’elle que celle de Salzbourg, et aucune photo n’en a été diffusée. Peut-être parce qu’Andrew Shore n’a pas tout à fait le même physique que Christopher Maltman, allez savoir…

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.