Arturo Chacón-Cruz : INSTANT LYRIQUE en streaming le 31 mars

Par La Rédaction | mar 23 Mars 2021 | Imprimer

En raison des consignes sanitaires actuellement en vigueur en France, l'INSTANT LYRIQUE d'Arturo Chacón-Cruz le mercredi 31 mars à 20h Salle Gaveau à Paris ne pourra pas être ouvert au public mais sera retransmis en direct sur YouTube au tarif de 5€ (admission)  Le ténor mexico-américain sera accompagné au piano par Antoine Palloc, avec la participation exceptionnelle de la soprano Sara Blanch dans le cadre du programme Momentum (communiqué de presse et programme détaillé ci-dessous). Pour réserver votre billet au tarif de 5€ (ou plus si vous le souhaitez), cliquez ici


Caméras et micros installés. Portes, hélas, toujours fermées. Vos écrans, chez vous, sont allumés. 
Cameras and microphones are ready. Sadly, theaters are still closed. Join us online. 
 
MERCREDI 31 MARS    /    WEDNESDAY, MARCH 31st 
20:00 CET  sur / on    YouTube
 en direct de la Salle Gaveau  /  live from Salle Gaveau (Paris)
 
57e INSTANT LYRIQUE 
 
Arturo Chacón-Cruz (ténor)
accompagné, au piano, par  Antoine Palloc 
avec la participation, dans le cadre du programme Momentum, de
Sara Blanch
(soprano)
 
PROGRAMME

Lucio Dalla
(1943-2012)
Caruso

De Curtis
(1875-1937)
Torna a surriento

Stanislao Gastaldon
(1861-1939)
Musica proibita
Gaetano Donizetti
(1797-1848)
Linda di Chamounix « O Luce di quest'anima ... »
 
Bob Thiele
(1922-1996)
George David Weiss
 (1921-2010)
What a Wonderful World

Leonard Cohen
(1934-2016)
Hallelujah
Fernando Jaumandreu Obradors
(1897-1945)
Del cabello más sutil

Consuelo Velázquez
(1916-2005)
Besame mucho
Pablo Sorozábal
(1897-1988)
La tabernera del puerto « No puede ser ... »
 
Gaetano Donizetti
(1797-1848)
Elisir d'Amore « Une Parola O Adina ... »
 
Amilcare Ponchielli
(1834-1886)
La Gioconda « Cielo e mar ... »

Bien évidemment, au moment des saluts, vos applaudissements, les artistes ne les entendront pas ! Vos quintes de toux, le bruit du papier de bonbon froissé, vos chuchotements tonitruants, cet inévitable retardataire qui fait se lever une rangée entière pour s’écrouler bruyamment et sans gêne aucune, à sa place réservée ... non plus !

Manque absolu auquel nous allons remédier grâce au chat mis en ligne pendant le récital !
Préparez vos questions ! Postez-les ! Immédiatement après, à la dernière note jouée, elles seront transmises aux artistes ! Ils y répondront en direct !
Soyez aux rendez-vous !
Les artistes enchantent nos vies. De votre présence et de votre soutien, aujourd’hui, plus que jamais, dépend leur survie.

Cearly, when you applaud, the artists will not hear it! Your coughing fits, the sound of crumpled candy wrappers, your thunderous whispers, that inevitable latecomer who makes an entire row get up and collapse noisily and without any consideration for others, in their reserved place...absolute lack we are going to remedy thanks to the chat put online during the recital!
 
Prepare your questions! Post them in the chat on youtube! Immediately after, at the last note played, they will be transmitted to the artists, and they will answer them live! Be there!
 
Artists enchant our lives. Today, their survival depends more than ever on your presence and your support.

 

Arturo Chacón Cruz, originaire de Sonora au Mexique, s’est imposé ces dernières années comme un ténor de premier plan avec des apparitions remarquées dans des théâtres et des salles de concert de renom à travers le monde. Il a chanté plus de 50 rôles dans plus de 25 pays.

Depuis qu’il a remporté le concours Operalia de Plácido Domingo en 2005, la carrière d’Arturo s’est développée avec succès et continuité. Son répertoire s’étend de Bellini et Donizetti à Puccini et Verdi. Certains de ses rôles les plus sollicités sont : Rodolfo, le Duc de Mantoue, Alfredo, Jacopo Foscari, Gabriele Adorno, B.F. Pinkerton, Hoffmann, Werther et Romeo pour n’en citer que quelques-uns.

Il a donné des récitals privés pour Leurs Majestés le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia d’Espagne, ainsi que pour tous les dirigeants d’Amérique Latine, et Sa Majesté le Roi Felipe d’Espagne.

Parmi ses récents succès, on peut citer deux débuts acclamés par la critique : l’un dans le rôle de Cavaradossi dans La Tosca, en Espagne, ainsi que son premier Nemorino dans L’élixir d’amour de Donizetti en Italie.

Parmi ses autres prestations récentes, citons : le Duc dans Rigoletto (Vérone, Naples, Budapest, Hambourg, Los Angeles et Florence), Rodolfo dans La Bohème (San Francisco et Hambourg), Alfredo dans La Traviata (Munich, Valence, Moscou, Rome et Oman), Ruggero dans La Rondine de Puccini à Gênes, Faust dans La Damnation de Faust de Berlioz aux Bellas Artes de Mexico et au Théâtre du Bolchoï à Moscou, Werther à Barcelone et Budapest, Des Grieux dans Manon de Massenet à Monte Carlo, Don José dans Carmen (Tel Aviv, Lyon, Palerme et Zurich), ainsi que ses débuts acclamés par la critique dans le rôle de Macduff dans Macbeth de Verdi à Los Angeles et plus tard à Vienne.

De récentes collaborations avec les réalisateurs Sofia Coppola (La Traviata, avec les costumes de Valentino) et Woody Allen (Gianni Schicchi, disponible en DVD et BluRay chez Sony) ont été saluées par la critique internationale et toutes les représentations ont été données à guichets fermés à Los Angeles, Valence et Rome.

Parmi les prochaines représentations, on notera ses débuts dans le rôle de Rafael dans Le chat sauvage de Penella à Los Angeles et dans celui de Rodolfo dans Luisa Miller à Barcelone. Il reviendra au Houston Grand Opera dans le rôle du Duc dans Rigoletto de Verdi, ainsi que pour de nombreux concerts avec son mentor, Plácido Domingo, dans le monde entier.

En plus d’une vaste discographie d’opéra existante, le premier CD solo de l’artiste est maintenant disponible. Dans son album Arturo Chacón le canta a México, qui présente quelques-unes des plus belles musiques mexicaines jamais écrites, l’artiste est accompagné par l’Orquesta Filarmónica de Sonora. Le tout premier enregistrement de Mariachi de México para el Mundo d’Arturo est sorti récemment, distribué par Sony et disponible sur toutes les plateformes numériques.

Chacón-Cruz a reçu de nombreux honneurs et récompenses au fil des ans. Le plus récent étant la « Médaille Moncayo » à Jalisco, au Mexique, il a également été GQ Man of the Year 2018 pour la musique classique au Mexique. Il a été la Jan Shrem and Maria Manetti Emerging Star de 2017 pour l’Opéra de San Francisco. Il a reçu la médaille Alfonso Ortíz Tirado en 2013, la plus haute récompense culturelle de Sonora, la médaille d’honneur de Sonora en 2009, les prix Culturarte de Puerto Rico et de l’Opera de Valencia, ainsi que le prix de Zarzuela Plácido Domingo à Operalia en 2005 au Teatro Real de Madrid. Il a reçu le 1er prix Elleanor McCollum, et le prix du public avec le Houston Grand Opera en 2003, parmi beaucoup d’autres.

Il a fait ses débuts à La Scala di Milano dans le rôle d’Hoffmann dans Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach, et a reçu un accueil très chaleureux du public et de la presse : « Il fait un excellent portrait du poète amoureux, avec une jeunesse qui ne fait que le rendre plus séduisant, faisant preuve d’une grande maîtrise de son instrument et d’un registre aigu très agréable ; en somme, une participation brillante » (GB Opera).

Arturo entretient une relation de longue date avec deux des chanteurs d’opéra les plus en vue de notre époque, Plácido Domingo et Ramón Vargas. Depuis qu’il a découvert Arturo en 2000, Plácido Domingo est resté l’ami et le mentor de celui-ci, et les deux artistes ont partagé la scène d’opéra et de salles de concert à de nombreuses reprises.
Arturo a reçu la bourse Plácido Domingo en 2002, et M. Domingo a lui-même contribué à lancer la carrière internationale d’Arturo après le succès d’Arturo au concours Operalia. Arturo jouit également d’une amitié étroite avec Ramón Vargas, qui est devenu un mentor, un professeur et un ami il y a plus de dix ans.

Arturo vit actuellement à Miami avec sa femme et son fils.

///

La soprano lyrique-léger Sara Blanch est née à Darmos (Tarragone) ; elle étudie au Conservatoire du Liceu de Barcelone et obtient le diplôme d’interprétation et de chant. A l’âge de 16 ans, elle fait ses débuts avec Lisistrata, un opéra d’Albert Carbonell, au Théâtre national de Catalogne. Elle obtient un diplôme en chant et interprétation au Conservatoire du Liceu de Barcelone.

En 2013, elle fait ses débuts au Rossini Opera Festival, interprétant le rôle de Folleville dans Il Viaggio a Reims. La même année, elle fait également ses débuts dans le rôle de la Reine de la Nuit de Die Zauberflöte à l’Opéra de Sabadell.
Après avoir été récompensée par de nombreux concours tels quel le Concours international de chant Montserrat Caballé (2014), Josep Mirabent et Magrans à Sitges (2015) et le concours Tenor Viñas (2016) où elle obtient huit récompenses, elle est invitée sur plusieurs scènesprestigieuses telles que le Gran Teatro del Liceu de Barcelone, le Teatro Real de Madrid, le Teatro de la Zarzuela de Madrid, le Teatro Campoamor d’Oviedo, le Teatro Regio de Turin, le Teatro Verdide Salerne, le Teatro de la Maestranza de Séville, le Palau de la Musica de Barcelone, le Tchaikovsky Theater de Perm, le Festival de Peralada, aux Chorégies d’Orange pour Musiques en fête, au Théâtre des Champs Elysées pour Fauteuils d’Orchestre, au Festival Rossini de Wildbad...
 
Sara a déjà interprété plus de 27 rôles dont Norina dans Don Pasquale, Lucia dans Lucia di Lammermoor, Matilde dans Matilde de Shabran, Fiorilla de Il Turco in Italia, Adina dans L’Elisir d’amore, la Reine de la Nuit, Königin dans Die Zauberflöte, Adèle dans Le Comte Ory, entre autres.
Parallèlement à son répertoire d’opéras, elle se produit également en concerts pour des oratorios ou des récitals.
Ses futurs engagements, nous permettrons de l’entendre, entre autres, au Teatro Real de Madrid, au Palau de les Arts de Valencia, au Festival Donizetti de Bergamo, au Teatre Principal de Mallorca ainsi qu’au Teatro dell’Opera à Rome ...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.