Belle-Ile : plus qu’un festival, un rendez-vous magique

Par Brigitte Cormier | lun 11 Août 2014 | Imprimer

Mieux que jamais solidement ancrée sur la grande île bretonne si bien nommée, le Festival Lyrique international de Belle-Ile en Mer, excitante aventure au grand large, initiée il y a seize ans,  se régénère sous l’égide d’un nouveau conseil d’administration présidé par Geneviève Guicheney. Tandis qu’avec la même direction artistique et musicale, la passion et l’exigence de qualité demeurent, tandis que, comme chaque année, musiciens et chanteurs enthousiastes débarquent d’un peu partout, tandis que les soutiens se renforcent, il s’agit de rendre la navigation plus stable économiquement. Après des mois d’efforts, des partenariats s’amorcent  avec l’Opéra et le Conservatoire de Rennes ; des projets, associant le Chœur du Festival et l’Orchestre lyrique de Belle-Île, se profilent tout au long de l’année sur l’île comme sur le continent ; une école de chant, unique en son genre, pourrait bien naître. Assurément, le vent a tourné et le ciel s’est éclairci. Carnet de bord d’une cure de cinq jours de beau chant :

28 juillet, 20h 30, Église de Bangor : Ouverture du Festival 2014 avec La Création de Haydn, orchestre, chœur et trois solistes, des artistes plus à l’unisson que jamais. - 29 juillet, 19h, Sauzon, Hôtel Cardinal, Café Bleu : Récital en solo ou en duo de treize jeunes talents — tous prometteurs —  en résidence à Belle-île pour participer aux productions et suivre des master class. Parmi les plus aguerris, on retient deux chanteurs formés à Rennes. La piquante soprano Adeline Le Mer qui joue autant qu’elle chante « Je suis Titiana la blonde » extrait de Mignon d’Ambroise Thomas, et un ténor de 21 ans, Flavien Maleval, qui possède déjà la vaillance et la projection requises pour rendre justice au grand tube verdien « La donna e mobile » - 30  juillet , 20h 30, garage de l’ancienne caserne des pompiers, au pied de la citadelle : Conférence intitulée « Pagliacci et Gianni Schicchi, deux farces cruelles de la commedia dell’arte » au cours de laquelle Richard Cowan (directeur artistique, metteur en scène-pédagogue) et Philip Walsh (directeur musical) au piano, soulignent les parentés entre deux œuvres que tout oppose dans la forme sinon dans le fond. - 31 juillet, Le Palais 14h, Salle Arletty, répétition générale des deux opéras devant un public d’invités en grande majorité bellilois.  - Vendredi 1er août, en l’église de Palais : La Création 2/4 (voir compte rendu) - Samedi 2 août, 20h, Salle Arletty : Première de Pagliacci /Gianni Schicchi 1/6 (voir compte rendu). 

L’aventure continue jusqu’au 15 août 2014. Pour en savoir plus : http://festival-belle-ile.com

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager