Bonne nouvelle pour Piotr Beczala

Par Christophe Rizoud | mer 12 Juillet 2017 | Imprimer

Ténor de nationalité polonaise, Piotr Beczala a toujours eu à cœur de défendre la musique de son pays. En témoignait dès 2009, Slavic opera arias un album enregistré chez Orfeo où l'on découvrait des extraits d'ouvrage composés par Anton Arenski (1861-1906), Feliks Nowowiejski (1877-1946) ou encore Stanislaw Moniuszko (1819-1872). C'est justement un des opéras de ce dernier compositeur, Halka, qui sera représenté au Theater an der Wien en 2019 dirigé par Łukasz Borowicz dans une mise en scène de Mariusz Treliński. Piotr Beczala se réjouit sur sa page Facebook de cette nouvelle à laquelle il a grandement contribué. Première œuvre lyrique d'envergure de Stanislaw Moniuszko (1819-1872), Halka est considérée comme l'étendard des opéras polonais tels, chronologiquement, Der Freischütz de Weber en Allemagne (1821), La Muette de Portici d’Auber en Belgique (1831), Ivan Soussanine de Glinka en Russie (1836), Nabucco de Verdi en Italie (1842), La fiancée vendue de Smetana en Tchèquie (1866), etc – dixit notre regrettée Mélanie Defize dans l'article qu'elle consacrait à cet ouvrage en mai 2015.