Carl Reinecke et ses contes de fées en musique

Par Laurent Bury | ven 29 Avril 2016 | Imprimer

Directeur du Gewandhaus de Leipzig – il dirigea notamment la création du Requiem allemand de Brahms –, Carl Reinecke (1824-1910) eut de prestigieux élèves comme Grieg, Janáček ou Albéniz, mais son activité de compositeur a été largement oubliée, malgré six opéras et un certain nombre de pièces pour grand orchestre ou de musique de chambre. Toujours à la recherche de raretés, et pas seulement germaniques, le label CPO exhume la partition de l’un des contes de fées qu’il composa à destination de son cercle privé. Plutôt que Cendrillon, la Belle au bois dormant ou Blanche-Neige, c’est l’histoire des Cygnes sauvages selon Andersen qui a été retenue par les voix féminines du Schwanen-Ensemble et par les quatre musiciens de l’Instrumental-Ensemble se joignant au pianiste Peter Kreutz, sous la baguette de Hagen Enke. Le chœur domine largement cette œuvre, avec un narrateur très présent, les cinq solistes vocaux n’ayant droit qu’à quelques airs sans grande difficulté. Rien de bien inoubliable, mais traduit en langue vernaculaire, au moins pour sa partie parlée, et mis en scène avec astuce, ce conte pourrait sans doute charmer les jeunes mélomanes et les moins jeunes aussi.

 

Carl Reinecke, Die wilden Schwäne, enregistré en février 2014 à la Hochschule für Musik Detmold, 1 CD CPO 777 940-2 – 57’30

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur