Caruso : Naples, patrie ingrate !

Par Sylvain Fort | jeu 11 Juin 2009 | Imprimer
Caruso est un fils de Naples, mais Naples n'a jamais vraiment aimé Caruso de son vivant. C'est au San Carlo, en 1905, dans L'Elixir d'Amour, que le ténor fut copieusement sifflé, ce qui le décida à l'exil pour les Etats-Unis, où il fit le plus clair de sa brève et brillante carrière. Il ne revint à Naples que pour y mourir, en 1921, à 48 ans. Ce n'est qu'alors qu'il fut considéré comme un fils de Naples - bien qu'aucune trace de lui n'y soit visible -, capable d'apporter lustre et touristes à la cité campanienne sur fond de rengaines locales. Las, la tombe du ténor a été récemment vandalisée et dévalisée dans le cimetière Santa Maria Del Pianto : Caruso et Naples, c'est l'histoire d'un long désamour ! [SF]
Réagissez à cet article, votre commentaire sera publié

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur