Cinq pistes pour l'opéra en France

Par Thierry Verger | mer 06 Octobre 2021 | Imprimer

Le journal Le Monde, dans son édition du 7 octobre, annonce que la ministre Roselyne Bachelot lance  cinq chantiers « pour l’opéra en France ». Cela fait suite aux conclusions de la mission d’investigation sur la politique de l’opéra en France, confiée à la directrice de l’opéra de Lille, Caroline Sonrier. Outre un état des lieux, le rapport rendu à la ministre évoque cinq pistes concrètes, tendant à faire émerger les « évolutions nécessaires ».

1 - Mise en place d’un « dispositif d’observation permanente du monde lyrique » rendu nécessaire par la grande disparité des statuts (neuf au total !) des vingt-six maisons d’opéras en France (hors Paris).

2 - Accompagnement de la carrière des artistes et des professionnels ; les doléances portées par Unisson et Stanislas de Barbeyrac ont trouvé un écho favorable auprès de la ministre. Ira-t-elle jusqu’à instituer un Centre national de l’art lyrique ? La question est posée.

3 - La nécessité de l’ « élargissement » du public concerne tout le secteur. Même si le modèle de l’opéra a considérablement évolué au cours des dernières décennies, les mutations en cours doivent être poursuivies, dans un contexte économique très tendu.

4 - La création, désignée comme le point faible de l’opéra d’aujourd’hui, est au cœur des préconisations avec un « renforcement  des résidences d’artistes ». C’est en étant davantage présent dans la société que les préjugés sur l’opéra, comme discipline d’élite, seront battus en brèche.

5 - Enfin l’opéra ne pouvait s’exonérer de s’inscrire dans la « mise en œuvre d’objectifs en faveur de la diversité, de la lutte contre toutes les discriminations ». Le rapport souligne que seules deux femmes (à Lille et Montpellier) sont à la tête de maisons d’opéra.

Cinq pistes qui, si elles sont suivies d’effets, devraient ouvrir de belles perspectives. Il s’agit maintenant de ne pas tarder car la fin du mandat approche…

 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager