Création mondiale à Radio France pour Mireille Delunsch

Par Laurent Bury | dim 31 Mai 2015 | Imprimer

L’inscription en deuxième partie de programme d’un tube comme les Danses symphoniques de Rachmaninov, dirigées avec conviction par le jeune chef américain Joshua Weilerstein à la tête de l’Orchestre philharmonique de Radio France, n’avait apparemment pas suffi à drainer les foules vers la Maison de la Radio, ce vendredi 29 mai. C’est dans un Auditorium assez peu garni que fut interprété en début de concert le poème symphonique Viviane (1882) : il est doux d’entendre la musique de Chausson indépendamment de tout visuel parasite, et on l’aurait plus appréciée encore si les cuivres avaient su se montrer toujours à la hauteur des exigences de la partition. Cependant, le moment le plus attendu était la création mondiale d’une œuvre pour soprano et orchestre d’Edith Canat de Chizy, intitulée Voilé, dévoilé, d’après un poème de Philippe Jaccottet. La compositrice française est une orchestratrice hors pair, cela s’entend dès les premières mesures, mais il n’est pas sûr que la voix l’inspire autant que les sonorités instrumentales : beaucoup de passages parlés, beaucoup de bribes de phrase répétées, sans qu’émerge vraiment une approche originale de la vocalité. Traitée en « instrument à vent et à cordes », Mireille Delunsch livre néanmoins une prestation en tous points impeccable. A peine la baguette du chef retombée, un malotru a la goujaterie de huer, mais des applaudissements nourris viendront ensuite saluer les artistes, puis la compositrice.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.