Dame Janet Baker sort de sa réserve

Par Laurent Bury | lun 14 Décembre 2015 | Imprimer

Depuis ses adieux à la scène en Orphée de Gluck, à Glyndebourne en juillet 1982, puis au public en 1989 après divers récitals, Dame Janet Baker s’est fait très discrète. Après avoir publié ses mémoires en 1982, elle fut Chancelier de l’université de York de 1991 à 2004, mais ne semble guère avoir pris publiquement la parole, en dehors d’un discours en conclusion du concours international de piano de Leeds en 2009. C’est donc avec surprise qu’on découvre son nom parmi la liste des signataires de la lettre ouverte adressée au Times par Sir Antonio Pappano. Il s’agissait de voler au secours de l’English National Opera, institution qui traverse depuis quelque temps une période de turbulences financières et administratives. Alors que le directeur artistique John Berry vient d’être remercié, les nouveaux responsables de la deuxième scène londonienne prévoient pour la saison prochaine une programmation réduite à huit productions (contre onze cette année) et remettent en cause l’existence d’un chœur et d’un orchestre permanents. Cette annonce a suscité un tollé dans le milieu lyrique britannique : outre la lettre parue dans le Times, The Guardian vient de publier un message dans lequel des personnalités aussi éminentes que John Eliot Gardiner, Sarah Connolly ou Richard Jones estiment que ces mesures sont une menace pour l’existence même de l’ENO.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.