De Hasse à Puccini, Celso Albelo fait le grand écart

Par Laurent Bury | ven 06 Septembre 2019 | Imprimer

On connaissait jusqu'ici surtout Celso Albelo pour ses incarnations belcantistes : Rossini et Donizetti n'ont plus de secret pour lui. Mais le ténor canariote s'était aussi aventuré dans le premier Verdi (Rigoletto), et il avait à son actif plusieurs incursions dans le répertoire français du milieu du XIXe siècle (La Damnation de Faust, Les Pêcheurs de perles). Voici qu'il s'apprête à élargir considérablement son répertoire, et dans les deux sens, puisqu'il s'agit pour lui d'avancer jusqu'aux premières années du siècle dernier et au premier tiers du XVIIIe. Rodolfo de La Bohème est un rôle par lequel passent tous les ténors possédant le contre-ut, et l'on ne s'étonnera donc pas trop de voir Celso Albelo aborder ainsi son premier personnage puccinien le mois prochain, à l'Opéra de Mascate, dans le sultanat d'Oman (la production, signée Jean-Louis Grinda, est celle de l'Opéra de Monte-Carlo, et Irina Lungu sera Mimì), pour le rechanter dès décembre à Gênes. VIendra ensuite Ruggero de La rondine, à Naples en juillet 2020. Beaucoup plus inattendue se révèle en revanche sa participation à l'enregistrement d'Enea in Caonia, opera seria de Johann Adolf Hasse (1727) ; l'Enea Barock Orchestra sera dirigé par Stefano Montanari, et le ténor aura notamment pour partenaires Carmela Remigio, Paola Valentina Montanari et Raffaella Lupinacci. Sortie prévue dans le courant de l'année prochaine, pour coïncider avec une tournée de concerts.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.