Décès du baryton Gianni Maffeo

Par Jean Michel Pennetier | mar 18 Janvier 2022 | Imprimer

Né à Vigevano le 30 mars 1936, le baryton italien Gianni Maffeo est bien oublié aujourd’hui, à condition d’ailleurs qu’il fut célèbre un jour. Quelle voix pourtant ! Un timbre noir, des graves profond et bel aigu, avec une incroyable homogénéité sur toute la tessiture. Ecoutez-le dans cet extrait de La Forza del Destino et songez à tous ces barytons à la peine dans ces grands écarts.

Maffeo eut une belle carrière dans les théâtres de second rang : Enna, Trévise, Gorizia, Padoue, Udine, Meraro, Trento, Faenza, Rimini, Imola, Ravenna, Regio di Calabra, Piacenza, Crémone, Vercelli, Novarra, Aoste, Vigevano, Omegna, Imperai, Savona, Foccia, Lecce… On croirait la liste des stations desservies par un improbable omnibus. Il chante également à Gênes, Catane, Palerme, Venise, Bergame, aux Arènes de Vérone (Schaunard, aux côtés de Pavarotti et Scotto en 1973), avec les forces de la Scala de Milan (un sicaire pour le Macbeth d’Abbado en tournée aux Etats-Unis, Eurymaque dans Il Ritorno d’Ulisse à la Piccola Scala et beaucoup d'autres rôles dont on a semble-t-il perdu la trace). Pour expliquer ce défaut de notoriété, il faut rappeler que le chanteur devait lutter contre une forte concurrence locale, avec des pointures telles que Piero Cappuccilli ou Renato Bruson : des chanteurs qui n’hésitaient pas à se produire dans les petites villes de province (heureuse époque dont on n’a pas idée aujourd’hui). Si l'on en croit ses rares biographes (mais la chose est difficile à vérifier), Maffeo se produisit également à l'étranger : Madrid, Bilbao, Oviedo, Lisbonne, Monte-Carlo, Munich, Dublin, Bruxelles, les îles Canaries ( Las Palmas et Ténérife), New York, Montréal, Munich, Varsovie, Moscou, Anvers... En France, il aurait chanté à Paris, Nice, Avignon, Toulouse, Bordeaux, Rouen et Vichy. En 1972, il fut choisi pour interpréter le rôle de Schaunard dans la justement célébrissime Bohème dirigé par Herbert von Karajan aux côtés de Luciano Pavarotti et Mirella Freni, un rôle qu’il avait déjà interprété avec ces mêmes solistes en 1969 pour la RAI de Turin, sous la direction de Thomas Schippers cette fois. Il retrouve ce même rôle dans le film de Franco Zeffirelli avec Gianni Raimondi et encore Mirella Freni. Il enregistre quelques intégrales, notamment pour le label à bon marché Supraphon : Forza Del Destino, Aida, Madama Butterfly, Don Giovanni (Leporello), L’Elisir d'amore, Pagliacci, ainsi que deux disques de duos avec le soprano Edy Amedeo. Gianni Maffeo décède dans sa ville natale de Vigevano le 3 janvier 2022. Il avait 85 ans.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager