Décès du compositeur Luc Brewaeys

Par Camille De Rijck | lun 21 Décembre 2015 | Imprimer

En 1824 – dans son atelier – alors qu’il vient de tomber une nouvelle fois de cheval et qu’on l’opère de la colonne vertébrale, le peintre Théodore Géricault demande un miroir. Il observe le chirurgien plonger ses instruments dans ses chaires vives et peint le spectacle de son agonie en précisant « je m’utilise ». En 2006, Luc Brewaeys compose pour la Monnaie l’opéra L'uomo dal fiore in bocca (l’homme qui voit des fleurs lui pousser dans la bouche), d’après Pirandello. Ces fleurs sont une métaphore aux tumeurs qui poussent dans la bouche du protagoniste et qui auront raison de lui. On frissonne en apprenant que c’était exactement l’épreuve que traversait Brewaeys en composant cet opéra qui, lui aussi, l’utilisait. Utilisait son angoisse, utilisait sa souffrance, utilisait ce chemin de croix très littéral pour empaqueter de musique la métaphysique pirandellienne. À force de le voir malade – de rémission en rémission – plus maigre qu’un Giacometti, on avait fini par penser qu’il ne serait pas la victime de son cancer mais qu’un jour son cancer serait la victime de son grand âge. Nous nous étions trompés.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.