Découvrez les grandes voix du passé à Paris

Par Jean Michel Pennetier | mer 06 Octobre 2021 | Imprimer

Situé 53 boulevard de Rochechouart à Paris dans le IXe arrondissement, le Phono Museum expose une collection impressionnante de phonographes et de gramophones qui témoignent de l’incroyable imagination des inventeurs de la fin du XIXe et du début du XXe. C’est grâce à ceux-ci que certaines grandes voix lyriques ont pu être sauvées de l’oubli, témoignant de l’art du chant de cette époque. Qui n’a jamais entendu un air d’opéra sur un appareil original ne saurait comprendre l’attraction de ces voix sur le public, une sensation qui passe généralement mal avec les repiquages modernes. L’intérêt est encore plus grand quand il s’agit des créateurs historiques des rôles qui sont donnés à entendre. Le 15 octobre prochain, le musée vous invite ainsi à participer à une conférence du chef d’orchestre Stephan von Cron Catalano, fondateur de l’orchestre de chambre Musica Sconosciuta. L’événément permettra d’entendre des témoignages sonores de quelques grands créateurs de rôles lyriques : Rosa Raïsa (la première Turandot), Victor Maurel (Iago et Falstaff), Francesco Tamagno (Otello), Mary Garden, Maria Jeritza, Lotte Lehmann, Olive Fremstad, Selma Kurz, Lucien Muratore, Manuel Fleta, Mattia Battistini, Emma Calvé, Maurice Renaud, Lilli Lehmann, Francisque Delmas, Emmy Destinn, Olive Fremstad, Gemma Bellincioni, Fernando de Lucia, Elisabeth Rethberg, Richard Tauber, ou encore Gilda dalla Rizza et quelques autres. Parallèlement, le conservateur du musée, Jalal Aro, introduira les différentes techniques d’enregistrement (gravure cylindrique en cire, verticale ou latérale sur disques, avec aiguille, saphir, diamant) ainsi que les divers modes de reproduction (pavillons en bois, métal ou cristal). La participation aux frais est de 15 euros. Le nombre de places étant limité, l’inscription est obligatoire sur Hello Asso.

 

 

 

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager