Desirée Rancatore aime Paris

Par Christophe Rizoud | jeu 09 Février 2012 | Imprimer

 
Si Desirée Rancatore aime chanter à Paris, ce n’est pas parce qu’elle peut faire du shopping avenue Montaigne entre deux répétitions (elle interprètera Norina dans Don Pasquale mis en scène par Denis Podalydès au Théâtre des Champs-Elysées du 13 au 23 février*). Ou du moins pas seulement. « Avec pas moins de cinq théâtres lyriques, Paris est une des capitales mondiales de l’opéra. C’est juste merveilleux de chanter dans cette ville. Je l’adore ! Je m’y suis produite pour la première fois il y a pas mal de temps maintenant : Olympia en 2002 à La Bastille puis Carmina Burana et le Stabat Mater dirigé par Riccardo Muti au Théâtre des Champs Elysées. Des expériences inoubliables... Mon Adina dans  l’Elisir d’amore en 2007 a reçu un bon accueil. Le public parisien connaît bien l’opéra, c’est une autre raison pour laquelle il est très important de chanter ici ». Avis aux amateurs de la soprano sicilienne : après Norina, Desirée Rancatore reviendra à Paris en novembre prochain interpréter Marie dans La fille du régiment, un rôle qu’elle a créé à La Scala et qu’elle est toute excitée (sic) de chanter à Paris. Christophe Rizoud
* Plus d'informations sur www.theatrechampselysees.fr
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager