Diversité et inattendus au Festival de Saintes 2017

Par Laurent Bury | lun 27 Mars 2017 | Imprimer

Du 14 au 22 juillet, le Festival de Saintes accueillera le gratin des artistes baroqueux, dans une programmation allant du XIVe au XXe siècle et incluant les musiques du monde. Bien sûr, Bach reste le socle incontournable, avec des cantates distillées chaque jour en milieu de journée par les ensembles Vox Luminis et Gli Angeli. Bien sûr, les contemporains de Bach sont mis à l’honneur, comme Haendel, avec son Dixit dominus et son Ode à sainte Cécile. On entendra aussi ses prédécesseurs : Monteverdi et ses madrigaux ; Purcell et ses pièces sacrées ou Dido and Aeneas que Paul Agnew rapprochera de la Didon Desmarest ; Marc-Antoine Charpentier, dont Le Reniement de saint Pierre sera donné par les Arts Florissants, pour le grand retour de William Christie à Saintes, après un bon quart de siècle d’absence ; Clérambault et autres compositeurs de cantates françaises interprétés par Reinoud van Mechelen. Côté successeurs de Bach, seront proposés des airs de concert de Mozart par Emmanuelle de Negri et des lieder de Wolf et Mahler par Dietrich Henschel. Aux deux extrêmes chronologiques, la Messe du Camp du Drap d’or (1520) par l’ensemble Doulce Mémoire, et Lux Aeterna de Ligeti par le Collegium Vocale Gent, sans oublier un concert réunissant Dowland et Byrd à la musique traditionnelle ottomane, avec la participation d’Amel Brahim-Djelloul. Et ce n’est là qu’un aperçu des réjouissances vocales, l’offre étant également riche en matière de musique purement instrumentale, non sans propositions inattendues, comme ce concert de cornemuses bretonne, algérienne et iranienne, ou Philippe Herreweghe dirigeant la suite de Casse-noisette (il est trop tôt pour que ce soit un poisson d’avril…). Plus d'informations sur le site du festival.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur