Dutourd et Saint-Bris fâchés avec l'opéra

Par Hélène Mante | mar 28 Juillet 2009 | Imprimer

En quatrième de couverture du dernier roman de l'académicien français Jean Dutourd (notre photo), éloquemment baptisé Leporello, nous apprenions que Donna Elvira était la fille du Commandeur. Navrante erreur, vu que c'est Donna Anna qui geint, tout l'opéra durant, à propos du trépas de son père. Maintenant, c'est au tour d'un autre auteur français, Gonzague Saint-Bris -à qui on doit une biographie de Maria Malibran- de s'empêtrer dans son histoire élémentaire de l'opéra. Ainsi l'entend-t-on déclarer aux Grosses têtes que sans la consommation de Tokaî, délicieuse piquette hongroise, et de tabac de venise, jamais Mozart et Da Ponte n'auraient pu écrire les trois chefs d'oeuvres que sont Don Giovanni, Cosi fan tutte et... le Barbier de Séville. Messieurs, tout de même ! (HM)

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager