Entre au Panthéon, Germaine Tillion !

Par Laurent Bury | ven 15 Mai 2015 | Imprimer

On connaît désormais bien Brundibar, de Hans Krasa (programmé à l’Opéra de Caen le mois prochain) ou L’Empereur d’Atlantis, de Viktor Ullmann (voir le disque récemment chroniqué), mais à ces deux œuvres lyriques composées dans les camps on pourrait ajouter Le Verfügbar aux enfers, à cela près que cette « opérette-revue » conçue à Ravensbrück durant l’hiver 1944-45 ne fit pas l’objet d’une composition musicale spécifique, mais réemployait des airs connus, de Bizet, Duparc Reynaldo Hahn, et bien d’autres, avec des paroles nouvelles. Créé en 2007 au Théâtre du Châtelet, Le Verfügbar aux enfers fut l’œuvre collective de plusieurs détenues, mais on a coutume d’en attribuer la paternité à la résistante Germaine Tillion (1907-2008). Et pour accompagner l’entrée au Panthéon de l’ethnologue française (ou plutôt de son cercueil vide, la famille s’étant opposée au transfert de sa dépouille, tout comme pour Geneviève Anthonioz-De Gaulle) prévue le 27 mai, les éditions de La Martinière proposent aujourd’hui un fac-similé du manuscrit de cette opérette, commenté par Anise Postel-Vinay, compagne de détention de Germaine Tillion, avec un avant-propos dû à Tzvetan Todorov. Au fait, qu’est-ce qu’un Verfügbar ? Littéralement, un(e) détenu(e) « disponible », bon-à-tout-faire.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur