Figaro et American Psycho, même combat ?

Par Laurent Bury | ven 26 Février 2016 | Imprimer

Sur la 3e Scène, espace numérique lancé par l’Opéra de Paris il y a un an, on peut voir divers courts-métrages inspirés par le monde de la musique. La danse y occupe une place primordiale, mais l’opéra n’est pas totalement oublié. Dernière nouveauté, en ligne depuis hier: Figaro, un film de quatre minutes réalisé par Bret Easton Ellis. Oui, vous avez bien lu, l’écrivain américain dont plusieurs romans ont été adaptés au cinéma s’est improvisé réalisateur, à la demande de l’OnP. Et il a imaginé un scénario qui rend hommage à l’art lyrique : au cours d’une répétition, un chanteur devient aphone, mais il retrouvera la voix au terme d’une nuit de débauche. « J’ai voulu faire quelque chose d’assez comique et jouer avec l’image en mouvement comme matériel brut sur une musique d’opéra. Je ne pense pas que ce soit très différent thématiquement de ce qui m’attire habituellement. Il y a une décadence certaine qui se joue ici, mais je ne voulais pas que le film se prenne au sérieux ». Heureusement, la bande-son permet d’entendre un baryton qui, lui, a toute sa voix : Dalibor Jenis, interprète de Figaro dans Le Barbier de Séville à l’Opéra Bastille de la création de la production Coline Serreau en 2002 juqu'à l'arrivée de la version Michieletto en septembre 2014, date à laquelle l'air a été enregistré. Quant à l'acteur visible à l'écran, c'est Piotr Kumon, de l'Atelier lyrique, qui lui prête sa voix mais, curieusement, sans les aigus habituels dans l'air d'entrée de Figaro...

 © Bret Easton Ellis

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.