Flannan Obé de retour à Paris

Par Geoffroy Bertran | lun 13 Février 2012 | Imprimer

 
Flannan Obé de retour à Paris
 
Au charmant petit théâtre Le Ranelagh, qui s’était fait une spécialité de la projection du film de Carné Les Enfants du paradis, rôdent toujours dans les coulisses les ombres de Jean-Louis Barrault et de son personnage Baptiste Deburau. Flannan Obé et Florence Andrieu les y rejoignent : car L’envers du décor, c’est comme dans ce film mythique un concentré de la vie des artistes entre leur loge, les couloirs et les portants, l’angoisse de l’entrée en scène, les chamailleries, les mesquineries, les vacheries, les crises de nerfs, les fous rires et les moments d’émotion. Et d’autant plus quand une cantatrice retrouve son ex 7 ans après…  Cette « comédie sentimentale et musicale » où l’énergie le dispute à l’émotion, est menée par deux chanteurs comédiens rompus à tous les exercices de la scène et excellant tout particulièrement dans l’opérette, notamment dans la troupe des Brigands, et pour Flannan dans l’irrésistible Île de Tulipatan d’Offenbach (voir le compte rendu de Jean-Marcel Humbert et l’interview de Flannan Obé par Geoffroy Bertran). Leur interprétation, parfois déstructurée voire même déjantée, est irrésistible de drôlerie. Yves Meierhans au piano entre dans le jeu, et le trio brûle les planches. Il y a exactement quatre ans, Geoffroy Bertran concluait dans Forum Opéra, à propos de cette parodie : « Un vrai bijou, dont on attend avec impatience une reprise ! » Depuis, le spectacle a parcouru des kilomètres sans perdre de son tonus, et on le retrouve avec grand plaisir à Paris : courrez-y !  [JMH]
 
Théâtre Le Ranelagh, 5 rue des Vignes (Paris XVIe), jusqu’au 17 mars.
 
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager