Gilbert et Sullivan : trop British ?

Par Jean-Marcel Humbert | jeu 05 Mai 2011 | Imprimer

Pourquoi Gilbert et Sullivan ont-ils tant de mal à conquérir le public français ? Leurs opérettes, toujours jouées dans le monde anglo-saxon, du Canada à l’Australie, sont moins appréciées en Europe Continentale, exception faite des allemands et des autrichiens. Mises à part quelques rares représentations (essentiellement du Mikado), la France connaît peu ces continuateurs d’Offenbach. Protectionnisme ? Méconnaissance de la langue ? Toujours est-il que, toutes affaires cessantes, il faut courir au musée d’Orsay assister aux dernières représentations de l’opérette Patience (il reste des places). Aucun choix ne pouvait être plus judicieux pour accompagner l’exposition du musée d’Orsay « Une ballade d’amour et de mort », dans le cadre du cycle de musique anglaise présenté à cette occasion. Les jeunes chanteurs et musiciens du Royal College of Music de Londres, prestigieuse école fondée en 1882 d’où sont sortis entre autres Joan Sutherland, Thomas Allen, Gerald Finley ou Rosemary Joshua, s’en donnent à cœur joie et communiquent aux spectateurs leur irrésistible plaisir d’interpréter ce petit bijou d’humour et de dérision, joliment mis en scène [JMH].
 
Auditorium du musée d’Orsay, jeudi 5 et samedi 7 mai à 20 h, dimanche 8 mai à 15 h (surtitrage en français)
 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager