Ildar, Benjamin et les DJ berlinois

Par Laurent Bury | mar 10 Décembre 2019 | Imprimer

Que fera Ildar Abdrazakov le 16 décembre, entre deux représentations du Prince Igor à l'Opéra Bastille ? Que fera Benjamin Bernheim le même soir, après les répétitions de La Bohème au Staatsoper de Berlin ? La basse russe rejoindra le ténor français en Allemagne, en un lieu plutôt inattendu : le Silent Green, lieu culturel alternatif où les deux artistes se produiront dans le cadre du Yellow Lounge de Deutsche Grammophon. De quoi s'agit-il ? « Le concept du Yellow Lounge consiste à déplacer la musique classique des traditionnelles salles de concert dans les clubs les plus branchés avec des DJ qui jouent exclusivement de la musique classique pendant que des vidéo-jockeys projettent des images live des artistes invités ainsi que des visuels graphiques », nous apprend le site du label à l'étiquette jaune. Depuis quelques années, les plus grands se sont pliés à l'exercice : Piotr Beczala, Anne-Sophie Mutter, Daniil Trifonov..., et DG commercialise même de disques Yellow Lounge, de « Musique classique mixée » par des DJ. Difficile de savoir ce qui se chantera le 16 décembre, sauf à se laisser guider par la citation de Goethe superposée au visage d'Ildar Abdrazakov : « Je suis l'esprit qui toujours nie », dit Méphistophélès à Faust ; le texte associé à Benjamin Bernheim, « Je pourrais mourir d'amour », est moins explicite...

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.