Jean-François Borras, Faust en 2018 à Orange

Par Christophe Rizoud | mar 13 Juin 2017 | Imprimer

Il est français, il est un des Werther les plus formidables du moment et il n’est que trop rarement invité sur les scènes françaises. Cherchez l’erreur... Exception à la règle : Monaco (si l’on nous autorise à annexer la Principauté à la carte lyrique hexagonale) où Jean-François Borras occupe régulièrement le haut de l’affiche. C’est donc naturellement que Jean-Louis Grinda, directeur de l’institution lyrique monégasque mais également des Chorégies d’Orange, confiait ce matin sur France Musiques avoir pensé au ténor niçois pour interpréter le rôle de Faust, non de Gounod ou Berlioz, mais de Boito en 2018 sur la scène du théâtre antique. Si l’on ne connaît pas le nom de sa Marguerite (et de son Hélène, parfois confiée à la même chanteuse), on sait que Mefistofele sera chanté par Erwin Schrott et la direction musicale confiée à Nathalie Stutzmann, qui après Tannhauser cette saison, à Monte-Carlo précisément, poursuit ainsi sa reconversion dans le grand répertoire romantique.