Jean-Jacques Beineix aimait-il l’opéra ?

Par Christophe Rizoud | sam 15 Janvier 2022 | Imprimer

Jules et Cynthia pleurent la mort de Jean-Jacques Beineix à l’âge de 75 ans.  Après des études de médecine et un passage dans la publicité qui ne fut pas sans marquer son esthétique, le réalisateur français connaît le succès en 1981 dès son premier film, Diva. Deux millions d’entrées, quatre César. L’histoire d’un jeune postier (Jules) fasciné par une cantatrice (Cynthia) qui refuse d’enregistrer sa voix.

Le succès de ce premier long métrage eut pour effet collatéral de révéler au grand public la soprano américaine Wilhelmenia Wiggins Fernandez et l’air de La Wally « Ebben? Ne andrò lontana » (comme d’ailleurs plus tard Philadelphia, le film de Jonathan Demme, popularisa l’air de Maddalena dans Andrea Chénier, « La Mamma morta »).

Si l’art et la personnalité de Jean-Jacques Beinex ont depuis été largement commentés, on aimerait savoir comment l’idée de Diva lui est venue, pourquoi l’air de La Wally et pourquoi Wilhelmenia Wiggins Fernandez. On voudrait lui demander, à la manière de Sagan, aimez-vous l’opéra ? Hélas, le film est trop ancien pour que Google nous en dise davantage. Si un de nos lecteurs a la réponse… A défaut, demeure pour l’adolescent des années 80 qui écoutait Verdi plutôt que The Cure, la révélation réconfortante que finalement l’opéra pouvait être « branché » (Mitterand aurait dit « câblé »).

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.