Joseph Calleja, ambassadeur de Malte aux Invalides

Par Christophe Rizoud | jeu 25 Avril 2013 | Imprimer

Joseph Calleja joignait sa voix à l'orchestre de la Garde Républicaine dirigé par François Boulanger, mardi dernier, 23 avril, à l'occasion d'un concert de prestige à la Cathédrale Saint-Louis des Invalides. En présence du premier ministre de Malte, Joseph Muscat, et d'un aréopage de personnalités, le ténor a dit son émotion de chanter à quelques pas du tombeau de Napoléon. Cette émotion était perceptible à travers un chant, qui malgré une acoustique défavorable, a frappé une fois encore par son évidence. Pour preuve, l'intensité d’expression avec laquelle Joseph Calleja a interprété un programme alternant grand airs d'opéra et pages orchestrales. Parmi les extraits retenus (Werther, Roméo et Juliette, Les Contes d'Hoffmann, Tosca, Un Ballo in maschera), « Ma se m’è forza perderti » a fait valoir une ligne et une maîtrise du souffle exemplaires. Mais, comme au Théâtre des Champs-Elysées en janvier dernier, c'est « E lucevan le stelle » qui, emportant tous les suffrages, a été bissé. Rien d'étonnant compte tenu de la palette de couleurs et de nuances que déploie le ténor pour rendre tangible l’adieu à la vie de Mario Cavaradossi. Moins fréquent, même si de circonstance, La Marseillaise et L-Innu Malti, les hymnes patriotiques de La France et de Malte, ont rappelé en début de récital les liens amicaux qui unissent les deux pays depuis plusieurs siècles. [Christophe Rizoud]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager