Juan Diego Flórez : après la pizza, le quinoa

Par Christophe Rizoud | lun 13 Août 2018 | Imprimer

En contrat avec Sony depuis 2016 après une dizaine d’années passées chez Universal, on pouvait espérer que Juan Diego Flórez continuerait sur la lancée l’an passé d’un album Mozart en tous points remarquable. Las, les impératifs commerciaux ont une nouvelle fois pris le pas sur les considérations artistiques. Son nouveau récital, à paraître cet automne, aligne l'essentiel des scies sud-américaines : « Bésame Mucho », « Cucurrucucu Paloma », « Contigo en La Distancia », etc. On en viendrait presqu’à regretter que le ténor péruvien ne soit pas resté chez Universal où Sentimiento latino, paru en 2006 aurait empêché de remettre sur le tapis un répertoire usé jusqu'à la racine de quinoa. La pochette de l’album ne fait pas davantage preuve d'originalité. Sony et Decca, mêmes graphistes ? 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.