Katia, qu'alliez-vous faire dans cette galère ?

Par Sylvain Fort | mer 12 Août 2009 | Imprimer
On sait que la bellissime Katia Ricciarelli (aujourd'hui un peu plus enveloppée, mais l'oeil et le sourire restent séduisants) a pris pour habitude de se commettre dans tout ce que la télévision italienne imagine de bas de gamme. On l'a vue dans la Ferme des Célébrités, dans des séries, dans des shows télévisés où elle roule sa blondeur et sa distinction dans des mares de fange. Dernier épisode : Katia présidait il y a quelques jours le numéro "zéro" de l'émission de la RAI, Mettiamoci all'opera (littéralement "Mettons-nous au travail", mais en l'espèce, "opera" signifie "opéra" - jeu de mots, comme disait Maître Capello). Quatre vagues ténors et quatre prétendues sopranos s'affrontaient dans un répertoire allant du vérisme le plus difficile à la chansonnette la plus plate ("Don't cry for me Argentina"), et le jury écrémait au fur et à mesure de la soirée en atttribuant des notes. Pitoyable spectacle de chanteurs amateurs confrontés au plus vulgaire des shows, présentés par Fabrizio Frizzi, une sorte de Jean-Pierre Foucault en pire. Katia semblait gênée, tout de même. Lorsqu'elle demanda à ce que le jury puisse au moins se concerter sur les notations, Frizzi refusa tout net. Jamais numéro zéro n'avait aussi bien porté son nom. Il est probable que le numéro un ne verra jamais le jour, à moins que le producteurs ne recrutent dans les karaokés. [SF]

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur