La France aime Mozart, nous dit l'Opéra de Paris

Par Laurent Bury | ven 23 Juin 2017 | Imprimer

Que de chemin parcouru depuis le tout premier séjour parisien du jeune Wolfgang Amadeus, et surtout depuis les premières représentations de ses œuvres lyriques ! C'est une longue histoire que retrace la nouvelle exposition de la Bibliothèque-Musée de l'Opéra de Paris, des Mystères d'Isis de 1801, avec leurs décors ultra-égyptiens signés Charles Percier, jusqu'aux dernières productions de La Flûte enchantée à Bastille, signées Bob Wilson ou Robert Carsen, ou des Amants napolitains, ou Fernand et Carlos aimaient Emilie et Isabelle, jusqu'au Così fan tutte (ou bien faut-il dire « Toutes font de même » ?) monté à Garnier par Anne Teresa de Keersmaker. Le parcours est truffé de dessins, maquettes, costumes, et partitions, dont celle de Don Giovanni, acquise par Pauline Viardot et présentée ouverte à la page du « La ci darem la mano », sans oublier quelques vidéos, dont celle qui permet de revoir Karol Beffa en Mozart enfant dans la série télévisée tournée jadis par Marcel Bluwal. Curieusement, les oeuvres se limitent ici à la trilogie Da Ponte, précédée de L'Enlèvement au sérail et suivie par La Flûte, et l'exposition fait l'impasse sur Idoménée ou La Clémence de Titus. Peut-être le catalogue comblera-t-il ces lacunes, un compte rendu à venir le dira.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.