La Périchole d’Opéra éclaté continue sa tournée par Massy

Par Jean-Marcel Humbert | mer 07 Décembre 2016 | Imprimer

La Périchole mise en scène par Olivier Desbordes et Benjamin Moreau, créée à Montpellier en 2015 puis reprise à Saint-Céré en 2015 et 2016 avant de partir en tournée avec une seconde distribution quasi inchangée, présente toutes les qualité habituelles d’Opéra éclaté : une troupe solide, un dispositif scénique minimaliste, un spectacle bien rodé.  Aujourd’hui à Massy, les chanteurs retrouvent une scène où ils viennent régulièrement, mais peinent un peu à se remettre en train. Après un démarrage laborieux des trois cousines menées par l’excellente Flore Boixel  (2e cousine), Pierre-Emmanuel Roubet (Piquillo), Christophe Lacassagne (le vice-roi) et surtout Sarah Laulan prennent la main. Sa Périchole a de l’abattage et de la voix, à défaut de profondeur psychologique, et de fait c’est un peu ce que l’on peut dire de tout le spectacle : une imagerie qui se voudrait subversive mais qui fait un peu pétard mouillé, surtout si on la compare à la mise en scène de la même œuvre par Jérôme Savary. Celle-ci, pourtant, ne brillait pas par son adaptation musicale. Ici, on regrette encore plus un orchestre squelettique et aigre, et surtout une orchestration qui ne rend guère hommage au génie d’Offenbach. On en perd même parfois le fil musical. La direction de Gaspard Brécourt est pourtant solide et expressive, mais les décalages entre les chœurs et cet orchestre juché en fond de scène sont trop fréquents. Tout finit par se remettre en place après l’entracte, et la seconde partie du spectacle suscite enfin l’enthousiasme des spectateurs.

Massy, opéra de Massy, dimanche 4 décembre 2016, 16 h

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.