Le chant baroque en compétition à Rouen et à Froville

Par Yvan Beuvard | mar 31 Août 2021 | Imprimer

Qu’ont en commun Julie Roset et Ana Vieira-Leite, sinon la jeunesse et une voix admirable, au service de la musique baroque ? Toutes deux furent lauréates de deux récents concours de chant, l’une à l’Ouest, l’autre à l’Est. 

Les hasards de la programmation réunissent bientôt, à Froville, près de Nancy et Lunéville, puis à Rouen, deux compétitions centrées sur ce répertoire. Abondance de biens ne nuit pas, témoignant ici de la vitalité du chant français.

A l’Est, le 10e concours international de chant baroque se déroulera les 10 et 11 septembre, au château de Lunéville, puis en l’église romane de Froville. Laure Baert, l’infatigable animatrice, en assure la poursuite et la promotion. Le rayonnement du concours est tel que les candidats, toujours plus nombreux, viennent d’Europe comme des autres continents. Franck-Emmanuel Comte, dont l’Orchestre du Concert de l’Hostel-Dieu accompagnera la finale, préside cette année, entouré des directeurs de l’Opéra national de Lorraine et de celui de Rennes, de la coordinatrice des Arts Florissants et de la mezzo Anaïs Bertrand. Plus amples détails sur festivaldefroville.com.

De son côté, Rouen propose son concours international de musique baroque du 23 au 26 septembre, à la Chapelle Corneille. Comme au Reine Elisabeth ou à Genève, les spécialités se renouvellent d’année en année. Le chant est à l’honneur pour cette 5e édition : 26 candidats de 13 pays sont attendus, de la Bolivie au Japon. C'est le Poème harmonique qui accompagnera la finale. Après Stéphanie d’Oustrac, Andreas Scholl, le contre-ténor bien connu, présidera à ses destinées, assisté de six spécialistes, complémentaires, parmi lesquels nous retrouverons Vincent Dumestre, sa cheville ouvrière, et Benoît Dratwicki. Les réservations s’effectuent sur la page du site lepoemeharmonique.fr.

Chaque concours, dont l’objet est de déceler, de soutenir et de promouvoir les talents de demain, est doté de nombreux prix, en espèces, comme en engagements. Les épreuves finales seront accompagnées à l’orchestre et ouvertes au public. De quoi faire rêver (et travailler) les candidats, auxquels nous souhaitons de rencontrer le succès.

 

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE…

… vous pouvez nous épauler. Depuis sa création en 1999, forumopera.com est un magazine en ligne gratuit et tient à le rester. L’information que nous délivrons quotidiennement a pour objectif premier de promouvoir l’opéra auprès du plus grand nombre. La rendre payante en limiterait l'accès, a contrario de cet objectif. Nous nous y refusons. Aujourd’hui, nous tenons à réserver nos rares espaces publicitaires à des opérateurs culturels qualitatifs. Notre taux d’audience, lui, est en hausse régulière avoisinant les 160.000 lecteurs par mois. Pour nous permettre de nouveaux développements, de nouvelles audaces – bref, un site encore plus axé vers les désirs de ses lecteurs – votre soutien est nécessaire. Si vous aimez Forumopera.com, n’hésitez pas à faire un don, même modeste.

Partager

Auteur