Le festival de Bayreuth trahi par Twitter

Par Yannick Boussaert | jeu 20 Août 2015 | Imprimer

Nous nous sommes tous faits rouler dans la farine (y compris votre serviteur et community manager du compte Twitter de ce site)  ! Le timing était parfait. La création du compte Twitter @BayreuthFest coincidait avec le début du festival Wagner. Les premiers tweets sans faute, entre annonces des représentations à venir et animation de la communauté de followers (« quelle votre réplique préférée du ring ? ») qui grossissait rapidement attirant mêmes des institutions lyriques de premier plan. Un instant on s'était dit que le Festival de Bayreuth – longtemps réfractaire à la culture numérique – entrait de plein pied, avec style et panache dans l'ère digitale : vente des billets en ligne (sur un site qui ne crashe pas le Jour J), page Facebook officielle et maintenant les joyeux gazouillis de Twitter. Oui mais voilà, tout cela était faux ! Un #BayreuthFake comme on dit sur Internet : le compte a en fait été créé par un autre utilisateur qui a révélé la supercherie mardi 18 Août (@mmvaus). Une plaisanterie assez peu appréciée du porte parole du Festival, Peter Emmerich, qui a déjà mis ses avocats sur le coup. Mais certains parmis les 700 followers du faux compte ont d'ores et déjà appelé à la clémence, voire même à l'embauche du mystificateur en tant que community manager, son travail de mise en valeur du Festival ayant été remarquable pendant plus de trois semaines.

Partager